Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

Deux Pussy Riot interpellées, puis relâchées à Sotchi

© EVGENY FELDMAN / AFP Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina en janvier à Moscou | Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina en janvier à Moscou

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2014

Deux membres du groupe contestataire russe, Pussy Riot, ont annoncé sur Twitter, mardi, avoir été arrêtées dans la ville olympique de Sotchi. Le mari de l’une d’elles a précisé un peu plus tard qu’elles avaient été relâchées.

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, les deux membres du groupe contestataire punk des Pussy Riot, qui ont été libérées de prison en décembre dernier, quelques semaines avant l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, ont dit mardi sur Twitter avoir été arrêtées, dans le centre ville de Sotchi, à une trentaine de kilomètres des installations olympiques. Plus tard dans la journée, le mari de Nadejda Tolokonnikova a annoncé, une fois encore sur le site de microblogging, que les deux femmes avaient été relâchées par les forces de l’ordre.

"Nous avons été arrêtées… et nous sommes accusées de vol", a déclaré Nadejda Tolokonnikova dans un message posté mardi sur son compte Twitter.
Sa camarade Maria Alekhina a également confirmé avoir été arrêtée et a posté un "selfie" d'elles deux dans le fourgon de la police.

Mais les raisons de leur arrestation restent floues. Soupçonnées de préparer une nouvelle opération criminelle, elles affirment avoir été embarquées de force . “Quand ils nous ont arrêtées, nous ne participions pas à une quelconque manifestation, on marchait juste dans Sotchi. ON MARCHAIT", ajoute Tolokonnikova sur le site microblogging.
 
Elles ont été emmenées dans un poste de police du district d'Adler, le plus proche du site olympique du pôle mer.

Les deux femmes se trouvaient à Sotchi avec les autres membres des Pussy Riot pour enregistrer une chanson intitulée "Poutin vous apprendra à aimer votre patrie", a précisé le mari de Nadejda Tolokonnikova sur Twitter. 

Libérées peu avant les JO de Sotchi

Maria Alekhina, 25 ans, et Nadejda Tolokonnikova, 24 ans, toutes deux mères d’enfants en bas âge, ainsi qu'une troisième membre du groupe, avaient été condamnées à deux ans de prison pour "hooliganisme", après avoir chanté, en février 2012, une prière punk anti-Poutine dans une cathédrale à Moscou.
 
Les deux jeunes femmes avaient été libérées des camps de travail en Sibérie, le 23 décembre dernier, dans le cadre d’une loi d’amnistie votée peu avant par le Parlement russe. Ekaterina Samoutsevitch, troisième membre du groupe, avait elle été libérée en octobre 2012. A leur sortie, elles avaient dénoncé une opération de communication et réaffimé leur détermination à continuer leur lutte pour la défense des droits de l'Homme
 
La condamnation des Pussy Riot avait suscité un tollé international et de nombreuses stars telles que Madonna ou Paul McCartney avaient appelé Moscou à les libérer au nom de la liberté d'expression.

Avec REUTERS et AP 

 

Première publication : 18/02/2014

  • RUSSIE

    Les Pussy Riot toujours déterminées à lutter contre Poutine

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Une Pussy Riot raconte l'enfer des camps de travail dans une lettre

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les artistes "underground" représentent-ils une menace pour le Kremlin ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)