Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

Deux Pussy Riot interpellées, puis relâchées à Sotchi

© EVGENY FELDMAN / AFP Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina en janvier à Moscou

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2014

Deux membres du groupe contestataire russe, Pussy Riot, ont annoncé sur Twitter, mardi, avoir été arrêtées dans la ville olympique de Sotchi. Le mari de l’une d’elles a précisé un peu plus tard qu’elles avaient été relâchées.

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, les deux membres du groupe contestataire punk des Pussy Riot, qui ont été libérées de prison en décembre dernier, quelques semaines avant l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, ont dit mardi sur Twitter avoir été arrêtées, dans le centre ville de Sotchi, à une trentaine de kilomètres des installations olympiques. Plus tard dans la journée, le mari de Nadejda Tolokonnikova a annoncé, une fois encore sur le site de microblogging, que les deux femmes avaient été relâchées par les forces de l’ordre.

"Nous avons été arrêtées… et nous sommes accusées de vol", a déclaré Nadejda Tolokonnikova dans un message posté mardi sur son compte Twitter.
Sa camarade Maria Alekhina a également confirmé avoir été arrêtée et a posté un "selfie" d'elles deux dans le fourgon de la police.

Mais les raisons de leur arrestation restent floues. Soupçonnées de préparer une nouvelle opération criminelle, elles affirment avoir été embarquées de force . “Quand ils nous ont arrêtées, nous ne participions pas à une quelconque manifestation, on marchait juste dans Sotchi. ON MARCHAIT", ajoute Tolokonnikova sur le site microblogging.
 
Elles ont été emmenées dans un poste de police du district d'Adler, le plus proche du site olympique du pôle mer.

Les deux femmes se trouvaient à Sotchi avec les autres membres des Pussy Riot pour enregistrer une chanson intitulée "Poutin vous apprendra à aimer votre patrie", a précisé le mari de Nadejda Tolokonnikova sur Twitter. 

Libérées peu avant les JO de Sotchi

Maria Alekhina, 25 ans, et Nadejda Tolokonnikova, 24 ans, toutes deux mères d’enfants en bas âge, ainsi qu'une troisième membre du groupe, avaient été condamnées à deux ans de prison pour "hooliganisme", après avoir chanté, en février 2012, une prière punk anti-Poutine dans une cathédrale à Moscou.
 
Les deux jeunes femmes avaient été libérées des camps de travail en Sibérie, le 23 décembre dernier, dans le cadre d’une loi d’amnistie votée peu avant par le Parlement russe. Ekaterina Samoutsevitch, troisième membre du groupe, avait elle été libérée en octobre 2012. A leur sortie, elles avaient dénoncé une opération de communication et réaffimé leur détermination à continuer leur lutte pour la défense des droits de l'Homme
 
La condamnation des Pussy Riot avait suscité un tollé international et de nombreuses stars telles que Madonna ou Paul McCartney avaient appelé Moscou à les libérer au nom de la liberté d'expression.

Avec REUTERS et AP 

 

Première publication : 18/02/2014

  • RUSSIE

    Les Pussy Riot toujours déterminées à lutter contre Poutine

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Une Pussy Riot raconte l'enfer des camps de travail dans une lettre

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les artistes "underground" représentent-ils une menace pour le Kremlin ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)