Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Qui est Hervé G., l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Culture

Centrafrique : le fabuleux destin des photos de l'artiste Samuel Fosso sauvées d'un pillage

© FRANCE 24

Vidéo par Nicolas GERMAIN , Roméo LANGLOIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/02/2014

Grâce à un photojournaliste français, l'artiste camerounais de renommée internationale Samuel Fosso a pu récupérer plusieurs de ses tirages après le pillage de son domicile de Bangui. FRANCE 24 l'a rencontré à Paris. Reportage.

Au début du mois de février, la maison que possède à Bangui le photographe de renommée internationale Samuel Fosso a été pillée. "Ils n’ont rien laissé sauf ce qu’ils ne comprenaient pas, raconte l’artiste, qui avait rejoint Paris peu avant la mise à sac de son domicile banguissois. La photo, les négatifs, ce n’est peut-être pas important pour eux."

Par chance, le photojournaliste Jérôme Delay, qui se trouve dans la capitale centrafricaine ce jour-là, passe devant la propriété de Samuel Fosso et reconnaît le travail du Camerounais dans les clichés et les négatifs éparpillés ça et là. Avec l'aide de l’organisation Human Rights Watch, Jérôme Delay parvient à récupérer les photos afin de les restituer à son auteur.

"Cela fait partie de l’Histoire"

Certains des tirages sauvés sont malheureusement très abîmés. "Je suis heureux de les récupérer, et en même temps un peu triste parce que les photos sont à moitié brûlées. Cela fait partie de l’Histoire", confie Samuel Fosso.

Cet artiste camerounais a été découvert lors de la première biennale de la photographie de Bamako en 1994. Ses autoportraits valent aujourd'hui des milliers d'euros et ont intégré de prestigieuses collections, notamment celles du Centre Pompidou, à Paris, et du Musée d’art moderne (MoMa) de New York.

Son agent, Jean-Marc Patras, reste optimiste malgré les récents événements. "Je suis convaincu que le travail de Samuel est pérenne et sera célébré après nos morts, dit-il. Et ce qui s’est passé permet à Samuel de sortir du champ de l’art et de devenir un personnage un peu au-dessus, une sorte de conscience. Parce que Fosso est une conscience."

L’artiste garde lui aussi bon espoir. En son avenir mais aussi en celui de la Centrafrique. Chrétien, il vit à Bangui, au cœur du quartier musulman de Miskine. "Moi, j’espère que cela soit possible de vivre une vie en harmonie avec les chrétiens et les musulmans." Samuel Fosso espère maintenant regagner Bangui au plus vite et continuer ses autoportraits. Dans un climat de paix.

 

Première publication : 19/02/2014

  • Le débat de France 24

    Centrafrique : la France dépassée ? (partie 1)

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Opération Sangaris : Bangui milite pour une prolongation jusqu'en 2015

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Vidéo : "La crise alimentaire risque de durer" en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)