Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-Orient

Huweida Shebani, candidate pour rédiger la nouvelle constitution libyenne

© FRANCE 24

Vidéo par Marine CASALIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/02/2014

Les Libyens doivent élire ce jeudi le "Comité des 60" chargé de rédiger la nouvelle constitution du pays. FRANCE 24 a rencontré une candidate en lice pour l’un des six sièges réservés aux femmes.

Concentrée derrière le pupitre d’un studio au siège de la radio Jawhara, Huweida Shebani met la dernière main au clip de campagne qui doit être diffusé sur les ondes.

"Ce dont je parle, c’est de mes perspectives pour la Constitution", explique la candidate à l’assemblée constituante. "Une Libye qui soit gouvernée par un régime civil, qui offre une pleine citoyenneté sans exception et qui respecte l’état de droit."

Malgré les spots des candidats et les affiches qui bordent les rues libyennes, seul 1,1 million d’électeurs se sont inscrits – moins d’un tiers de l’électorat.

Originaire de Tripoli, le berceau de la Révolution libyenne, Huwei da Shebani estime que la Constitution n'aura "aucune valeur" si elle ne reflète pas l'opinion du plus grand nombre.

"70 % des personnes à qui nous avons parlé veulent la charia"

L’année dernière, cette avocate de 43 ans, accompagnée d’acteurs de la société civile, a parcouru la Libye en bus. "Nous sommes allés dans 35 villes et villages et l’un des sujets dont nous avons discuté est la charia : 70 % des personnes à qui nous avons parlé veulent que la charia soit l’une des sources de la législation", raconte-t-elle. À condition que la loi islamique "ne soit pas un concept vague, sans définition".

Au volant de sa voiture, la candidate se dirige ensuite vers son prochain rendez-vous, une rencontre avec des femmes.

Un quota de 10 % des sièges est réservé aux femmes. Dans sa circonscription, Huweida Shebani sera en compétition avec une dizaine d’autres candidates.

Si elle est élue, elle compte inscrire les droits des femmes dans la constitution : "Beaucoup de femmes se sont éloignées de nombreuses activités que nous avons organisées avec la société civile par peur des problèmes", regrette-t-elle. "Il faut écrire clairement dans la constitution que l’État doit garantir que les femmes ne soient pas écartées du processus de prise de décision."

Première publication : 19/02/2014

  • LIBYE

    "L'importance des djihadistes dans le sud libyen est exagérée"

    En savoir plus

  • Le journal de l'Afrique

    Faut-il une intervention internationale dans le sud de la Libye ?

    En savoir plus

  • SAHEL

    Le Niger appelle Paris et Washington à intervenir en Libye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)