Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SPORT

Transfert de Neymar : le Barça mis en examen pour fraude fiscale

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/02/2014

Le club du FC Barcelone a été mis en examen, jeudi, pour "délit contre le Trésor public" dans le cadre d'une enquête sur les dessous financiers du transfert, en 2013, du jeune joueur brésilien Neymar.

Actuellement en tête du championnat espagnol, le FC Barcelone est mis en examen par la justice. Le club catalan et ses dirigeants sont soupçonnés de "délit contre le Trésor public" et de fraude fiscale par un juge de l’Audience nationale de Madrid.

Cette décision judiciaire intervient dans le cadre de l'affaire Neymar, qui secoue le club depuis décembre 2013 et la plainte d'un "socio" (supporter et membre du club) pour abus de bien social dans le cadre du transfert, en 2013, de l'attaquant brésilien. Le scandale a déjà poussé Sandro Rosell a démissionner, le 23 janvier 2014, de son poste de président du club espagnol.

Le procureur qui avait demandé la mise en examen soupçonne le club espagnol d'avoir détourné au moins neuf millions d'euros du fisc à l'occasion de l'arrivée à Barcelone de Neymar, en 2013. Le Barça, qui a réaffirmé mercredi soir que cette opération avait été "conforme aux règles juridiques en vigueur", pourrait risquer une sanction allant de "deux à quatre fois" la somme détournée, a-t-on appris de source judiciaire. Il pourrait néanmoins bénéficier d'un accord plus favorable s'il négocie avec le fisc.

Au Brésil aussi

En cause dans cette affaire : une série de transactions financières en marge du transfert en lui-même qui n'auraient pas été déclarées au fisc espagnol. Selon le juge espagnol, "au minimum" 10 millions d'euros en 2011 et 27,92 millions en 2013 n'avaient apparemment pas fait l'objet de versements au fisc, chiffrant le manque à gagner à 9,1 millions d'euros.

Pour faire toute la lumière sur cette opération, le juge Ruz souhaite notamment obtenir du fisc espagnol les "déclarations fiscales volontaires" émises en 2011, 2012 et 2013 par le Barça concernant le transfert de l'attaquant de 22 ans

Il veut également établir si Neymar peut être considéré comme "non-résident fiscal" en Espagne pour l'année 2013 et demande à ce qu'un fonctionnaire du Trésor public établisse l'impact fiscal de ces transactions réalisées en marge du transfert et évalue l'étendue de la possible fraude et propose une régularisation fiscale.

Enfin, le magistrat réclame que le père et agent du joueur, Neymar da Silva Santos, lui remette sous dix jours une série de documents, dont les statuts de quatre sociétés mêlées à ces transactions additionnelles et leurs déclarations d'impôts.

Le père du joueur est également dans l'œil de la justice brésilienne. Elle a annoncé le 30 janvier qu'elle vérifiait si le père du joueur s'était rendu coupable de fraude fiscale après avoir encaissé, via l'entreprise familiale N&N, 40 millions d'euros dans le transfert, dont 10 millions en novembre 2011.

Avec AFP

Première publication : 20/02/2014

  • FOOTBALL

    Le FC Barcelone dans la tourmente après le départ de son président

    En savoir plus

  • FOOTBALL – SPONSORING

    Le FC Barcelone, un club comme les autres

    En savoir plus

  • LIGA

    Le FC Barcelone de Neymar domine le Real Madrid (2-1)

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)