Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Afrique

Ban Ki-moon veut au moins 3 000 soldats supplémentaires en Centrafrique

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/02/2014

Alors que la Centrafrique peine à enrayer le cycle de violences qui a déjà fait plus de 2 000 morts et un million de déplacés, Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU, a appelé jeudi la communauté internationale à déployer davantage d'hommes.

Il s'agit avant tout de rétablir l'ordre et protéger les civils. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a réclamé, jeudi, devant le Conseil de sécurité le déploiement rapide d'au moins 3 000 soldats supplémentaires en République centrafricaine (RCA). Cela porterait à 12 000 le contingent sur place.

L'Union européenne a déjà promis d'envoyer 1 000 hommes, qui doivent s'ajouter aux 6 000 de la mission africaine de maintien de la paix (Misca) et aux quelque 2 000 soldats dépêchés par la France. Des effectifs jugés insuffisants par Ban Ki-moon qui a ajouté "il nous en faut davantage". Pour l'heure, les forces déployées par la communauté internationale ne sont pas parvenues à enrayer le cycle de violences qui a débuté avec la prise du pouvoir par les miliciens de la Séléka, à majorité musulmane, il y a un an.

Ban Ki-moon a proposé de déployer ces nouvelles troupes "dans les jours ou les semaines à venir" et de les doter de moyens aériens. Le secrétaire général de l'ONU a aussi proposé que "toutes les forces internationales présentes en RCA soient placées sous un commandement coordonné" avec pour mission prioritaire de protéger les civils et de faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire.

Une aide également financière et logistique

Par ailleurs, il a suggéré de fournir à la Misca une aide logistique et financière de 38 millions de dollars sur six mois et d'octroyer une assistance financière au gouvernement de RCA pour qu'il puisse remettre en état une partie des services publics essentiels, comme la police et la justice.

Enfin, il a demandé aux pays donateurs de se montrer plus généreux envers la RCA, notant que l'appel de fonds de l'ONU pour 2014 (551 millions de dollars) n'avait pour l'instant été couvert qu'à hauteur de 15% alors que 2,5 millions de Centrafricains ont besoin de secours.

A terme, l'ONU voudrait déclencher une véritable opération de maintien de la paix, avec près de 10 000 Casques bleus, mais il faudra obtenir le feu vert de l'Union africaine, pour l'instant réticente, et une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

Avec Reuters et AFP
 

Première publication : 20/02/2014

  • CENTRAFRIQUE

    Centrafrique : nouveaux heurts près de l’aéroport de Bangui

    En savoir plus

  • OPÉRATION SANGARIS

    L'intervention en Centrafrique sera "plus longue que prévue", estime Le Drian

    En savoir plus

  • OPÉRATION SANGARIS

    Centrafrique : la France va augmenter son contingent militaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)