Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Marine Le Pen : la diplomatie française "titube comme un canard sans tête"

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

Economie

Facebook achète WhatsApp pour un montant record de 19 milliards de dollars

© AFP

Vidéo par Maud ROUBEAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/02/2014

Facebook a annoncé mercredi l'achat de WhatsApp, application de messagerie instantanée, pour 19 milliards de dollars, l'acquisition la plus importante de l'histoire du réseau social, qui vient de fêter ses 10 ans.

Deux semaines après avoir fêté ses dix ans, Facebook a cassé sa tirelire et s’est offert une transaction record.  Le réseau social a annoncé mercredi soir l’achat de WhatsApp, société spécialisée dans la messagerie mobile, pour 19 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros) en numéraire et en titres.

Sur le total de 19 milliards, 4 milliards de dollars seront versés en numéraire et 12 milliards en actions Facebook. Le groupe prévoit en outre de verser 3 milliards de dollars en actions aux fondateurs et aux salariés de WhatsApp sur une période de quatre ans après le bouclage de l'opération.
 
C’est la plus grosse acquisition du réseau social, dépassant largement le milliard de dollars versé pour l’application de partage de photos Instagram.
 
Plus de 400 millions d’utilisateurs
 
La transaction, considérée comme une folie par certains, permet à Mark Zuckerberg, PDG-fondateur de Facebook, de s’assurer la fidélité des jeunes utilisateurs, très consommateurs de cette application de messageries instantanées pour smartphone qui permet de communiquer gratuitement à l’étranger.
 
Fondé en 2009, WhatsApp rassemble déjà plus de 450 millions d'utilisateurs mensuels, dont 70 % sont actifs quotidiennement. Un million de personnes ouvrent un compte chaque jour. Et Facebook assure que près d’un milliard de personnes sont sur le point de se connecter.
 
"WhatsApp est en passe de connecter un milliard de personnes. Les services qui atteignent ce niveau ont tous une valeur incroyable", a commenté Mark Zuckerberg. "WhatsApp a construit un service de messagerie mobile en temps réel qui a une position de leader et qui croît très vite", souligne également Facebook dans son communiqué.
 
Le volume de messages envoyés approche pour sa part "le volume entier des SMS des opérateurs télécoms mondiaux", assure encore Facebook, soit 50 milliards de messages échangés chaque jour. 
 
Les actionnaires étaient cependant moins enthousiastes mercredi soir, à la Bourse de New York, où l’action Facebook a perdu 5% après la clôture du Nasdaq.
 
Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 20/02/2014

COMMENTAIRE(S)