Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Economie

Facebook achète WhatsApp pour un montant record de 19 milliards de dollars

© AFP

Vidéo par Maud ROUBEAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/02/2014

Facebook a annoncé mercredi l'achat de WhatsApp, application de messagerie instantanée, pour 19 milliards de dollars, l'acquisition la plus importante de l'histoire du réseau social, qui vient de fêter ses 10 ans.

Deux semaines après avoir fêté ses dix ans, Facebook a cassé sa tirelire et s’est offert une transaction record.  Le réseau social a annoncé mercredi soir l’achat de WhatsApp, société spécialisée dans la messagerie mobile, pour 19 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros) en numéraire et en titres.

Sur le total de 19 milliards, 4 milliards de dollars seront versés en numéraire et 12 milliards en actions Facebook. Le groupe prévoit en outre de verser 3 milliards de dollars en actions aux fondateurs et aux salariés de WhatsApp sur une période de quatre ans après le bouclage de l'opération.
 
C’est la plus grosse acquisition du réseau social, dépassant largement le milliard de dollars versé pour l’application de partage de photos Instagram.
 
Plus de 400 millions d’utilisateurs
 
La transaction, considérée comme une folie par certains, permet à Mark Zuckerberg, PDG-fondateur de Facebook, de s’assurer la fidélité des jeunes utilisateurs, très consommateurs de cette application de messageries instantanées pour smartphone qui permet de communiquer gratuitement à l’étranger.
 
Fondé en 2009, WhatsApp rassemble déjà plus de 450 millions d'utilisateurs mensuels, dont 70 % sont actifs quotidiennement. Un million de personnes ouvrent un compte chaque jour. Et Facebook assure que près d’un milliard de personnes sont sur le point de se connecter.
 
"WhatsApp est en passe de connecter un milliard de personnes. Les services qui atteignent ce niveau ont tous une valeur incroyable", a commenté Mark Zuckerberg. "WhatsApp a construit un service de messagerie mobile en temps réel qui a une position de leader et qui croît très vite", souligne également Facebook dans son communiqué.
 
Le volume de messages envoyés approche pour sa part "le volume entier des SMS des opérateurs télécoms mondiaux", assure encore Facebook, soit 50 milliards de messages échangés chaque jour. 
 
Les actionnaires étaient cependant moins enthousiastes mercredi soir, à la Bourse de New York, où l’action Facebook a perdu 5% après la clôture du Nasdaq.
 
Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 20/02/2014

COMMENTAIRE(S)