Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Tunisie : Le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

SPORT

Tournoi des VI nations : le XV de France veut confirmer face aux Gallois

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/02/2014

Après deux succès en deux rencontres dans le Tournoi des VI nations, la France va passer un test décisif vendredi soir sur le terrain des Gallois, tenants du titre. En cas de victoire, les Bleus prendront une belle option sur le Grand Chelem.

Pour son premier déplacement dans l'édition 2014 du Tournoi des VI nations, la France va se frotter, vendredi 21 février, au Pays de Galles, double tenant du titre. Vainqueurs de leurs deux premières rencontres contre l'Angleterre et l'Italie, les Bleus ont l'occasion de continuer sur leur bonne lancée et de frapper un grand coup au Millennium stadium de Cardiff. Pour le sélectionneur des Bleus Philippe Saint-André, il s'agit d'un "match charnière pour ce groupe, pour son histoire, pour son vécu".

Le XV de France, qui n'a pas gagné à l'extérieur depuis juin 2012, lors d'une tournée en Argentine, a l'occasion de se dégager la route vers le Grand Chelem en cas de victoire au Pays de Galles. Seuls les Écossais, à Murrayfield le 8 mars, ou les Irlandais, au Stade de France le 15 mars, pourraient encore briser ses ambitions. Pour mettre toutes les chances de son côté, le coach français a décidé garder son effectif quasiment intact. Il n'a procédé qu'à un seul changement par rapport au match contre l'Italie: le troisième-ligne Bernard le Roux, blessé, laisse sa place à son coéquipier Wenceslas Lauret, sonn coéquipier dans le club du Racing Metro 92. "On avait besoin de troisième-ligne plaqueur-gratteur. Thierry Dusautoir est absent. Wen revient, il a fait un match de qualité avec le Racing. Un choix logique", s'est justifié Philippe Saint-André.

Côté charnière, le sélectionneur fait plus que jamais confiance au jeune demi-d'ouverture du Stade Français Jules Plisson, 22 ans, titularisé pour la troisième fois de suite : "Je pense qu'il a les épaules. Pour une première sélection, jouer l'Angleterre et gagner, c'est pas mal. (...) Il a prouvé qu'il est capable de jouer à ce niveau-là, surtout en enchaînant contre l'Italie". Le principal intéressé a lui aussi assuré qu'il se sentait de plus en plus à l'aise. "Je commence à avoir un peu plus de repères avec cette équipe et le fait d'enchaîner les matchs m'aide à être plus performant. J'ai besoin de cela pour me sentir épanoui en sélection", a expliqué Jules Plisson.

La préparation des Bleus avant la rencontre

Pays de Galles - France : Pour continuer l... par FFR

Les Gallois en difficulté

Même si son effectif s'est montré à la hauteur lors des deux premiers matchs, Philippe Saint-André va devoir se méfier d'une possible réaction d'orgueil des Gallois. Après sa déroute contre l'Irlande (26-3), le XV du Poireau est en quête de rédemption. Comme l'a expliqué sévèrement son sélectionneur, le Néo-Zélandais Warren Gatland, au site Wales Online, ses hommes n'ont plus le droit à l'erreur : “Pour beaucoup de joueurs, ils commencent à penser aux douze prochains mois et à la Coupe du Monde. S'ils ne jouent pas bien vendredi soir, cela pourrait être leur dernier match pour le Pays de Galles".

Les autres rencontres de cette troisème journée du Tournoi se dérouleront samedi: l'Italie affontrera l'Ecosse, tandis que l'Angleterre reçoit l'Irlande, seule équipe encore invaincue dans cette compétition avec la France. 

Avec dépêches AFP

Première publication : 20/02/2014

  • RUGBY

    Tournoi des VI nations : la France surclasse l'Italie

    En savoir plus

  • RUGBY

    Tournoi des VI nations : les Français remportent le crunch au bout du suspense

    En savoir plus

  • RUGBY

    France-Angleterre : Plisson, un vent de jeunesse pour le crunch

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)