Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-Orient

Au moins trois morts dans un attentat-suicide au nord-est du Liban

© AFP | Des soldats libanais à Hermel, après un attentat en juillet 2013

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/03/2014

Trois personnes, dont deux soldats et un civil, ont été tuées lors d'un attentat-suicide à Hermel, dans le nord-est du Liban, samedi. L'attaque a été revendiquée par la milice sunnite "Front al-Nosra au Liban".

Un attentat-suicide à la voiture piégée a fait trois morts, dont deux soldats libanais et un civil, ainsi que 16 blessés dont cinq soldats, samedi 22 février, selon un responsable médical cité par l'AFP. L'attaque était dirigée contre un barrage de l'armée à Hermel, dans le nord-est du Liban, à 10 km de la frontière syrienne, d'après une source proche de la sécurité libanaise.

Le "Front al-Nosra au Liban", groupe d'activistes sunnites liés à l'une des factions combattant les forces de Bachar al-Assad en Syrie, a revendiqué la responsabilité de cette attaque, selon Reuters. Le puissant mouvement chiite Hezbollah, qui soutient militairement l'armée du président syrien Assad, a une forte présence à Hermel. Cette milice libanaise, soutenue politiquement et militairement par l'Iran, est engagée dans le conflit syrien aux côtés des pro-Assad.

Le barrage visé samedi est situé à l'entrée de la ville, théâtre ces derniers mois de nombreuses attaques liées au conflit en Syrie. Les voitures y sont régulièrement arrêtées et fouillées par l'armée. Le 1er février, quatre personnes avaient été tuées à Hermel dans un attentat suicide revendiqué lui aussi par le "Front al-Nosra au Liban".

Samedi, juste après l'attaque, la police militaire a imposé un périmètre de sécurité à Hermel, à la recherche de suspects et d'éléments pour l'enquête, selon l'agence nationale ANI. Les autorités judiciaires ont également ordonné un examen ADN sur les restes du kamikaze.

Le Premier ministre dénonce un "acte de terrorisme"

Il s'agit du deuxième attentat depuis la formation, il y a une semaine, d'un nouveau gouvernement réunissant les deux blocs rivaux : celui du Hezbollah et celui la coalition dite du "14-mars" de l'ex-Premier ministre sunnite Saad Hariri, qui soutient l'opposition syrienne.

Le Premier ministre Tammam Salam a immédiatement condamné l'attaque, dénonçant un "acte de terrorisme", selon l'agence ANI. Il a en outre appelé les Libanais à "se rallier à l'armée et aux forces de sécurité, qui ont toujours été et continueront à être une forteresse pour la nation".

Le Liban est plongé dans une spirale de violences liée au conflit en Syrie, qui a exacerbé les tensions entre musulmans sunnites appuyant les rebelles, et les chiites, emmenés par le Hezbollah.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 22/02/2014

  • LIBAN

    Nouvelles explosions meurtrières dans un fief du Hezbollah à Beyrouth

    En savoir plus

  • LIBAN

    Après dix mois d'impasse politique, le Liban a un nouveau gouvernement

    En savoir plus

  • LIBAN

    Nouvel attentat-suicide près de Beyrouth

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)