Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 24/02/2014

"Sotchi, l'étrange réussite"

© France 24

Presse internationale, lundi 24 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la révolution en Ukraine, Ioulia Timochenko, sa vie, son œuvre, l’arrestation d’El Chapo, et la fin des JO – opération réussie pour la Russie.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de cette revue de presse internationale, la révolution en Ukraine, et les interrogations qu’elle soulève sur l’attitude à venir de la Russie.
 
The Moscow Times rappelle que les autorités russes ont qualifié l’opposition qui a renversé Yanoukovitch de «groupes extrémistes illégaux» ne représentant pas la majorité des Ukrainiens, et qu’elle n’a pas respecté l’accord initialement signé avec le président déchu.
 
The Moscow Times qui propose deux points de vue sur la crise que traverse l’Ukraine: l’un, qui explique en substance que l’Europe s’est montrée bien trop timorée dans l’aide qu’elle a proposée: 160 millions de dollars par an sur les 5 prochaines années, à comparer aux 15 milliards offerts par la Russie, dont 3 milliards tout de suite; et l’autre, qui affirme que cette crise doit se résoudre sans interférence étrangère quelle qu’elle soit, si ce n’est une médiation de l’OSCE, dont le but on le sait est  de favoriser le dialogue et la négociation entre l’Est et l’Ouest.
 
Du côté de la presse anglo-saxonne, on s’intéresse de plus près aux figures de l’opposition qui ont émergé, ou émergé de nouveau au cours de ces derniers jours, et notamment Ioulia Timochenko, libérée samedi. L’égérie de la révolution orange de 2004 a fait sa réapparition, samedi soir, suscitant, on l’a vu,  une grande émotion chez les opposants de la place Maïdan. Mais, rappelle The Daily Beast, son étoile a bien pâli depuis quelques années. Le site américain, qui titre «Timochenko n’est pas un ange», revient sur le parcours de celle qu’il présente comme une oligarque ayant fait fortune dans le gaz naturel dans les années 90. Timochenko, à l’époque, était brune, et n’avait pas encore opté pour la blondeur et les nattes traditionnelles, adoptées sur les conseils d’une agence de relations publiques. Elle était alliée alors au Premier ministre Pavlo Lazarenko, poursuivi depuis par les Etats-Unis pour blanchiment d’argent, notamment. Lazarenko que son ancienne protégée a su renier au moment opportun, avant de forger d’autres alliances au fil d’une ascension stoppée en 2011 lorsqu’elle fut condamnée à sept ans de prison pour avoir signé un accord gazier avec la Russie à des conditions jugées défavorables à l’Ukraine. Timoschenko est également soupçonnée de complicité dans le meurtre d'un député. Accusations qu’elle rejette et dans lesquelles elle dénonce une vengeance du pouvoir visant à l'écarter de la politique.
 
Au Mexique, fin de cavale pour Joaquin Guzman, surnommé «El Chapo», «le Trapu». L’homme est présenté comme l’un des plus puissants trafiquants de drogue au monde. The Guardian raconte ce qu’ont été les derniers instants d’une cavale qui a duré près de 13 ans, comment l’ex-patron du cartel de Sinaloa a passé ses derniers jours de liberté en tentant de fuir par des tunnels et des égouts.
 
On termine avec la fin des JO de Sotchi, une opération réussie pour la Russie. The International New York Times, s’inquiétait beaucoup du bon déroulement de ces Jeux, reconnaît que la Russie a finalement tenu son pari: «Tout s’est déroulé étrangement bien».
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/07/2016 Revue de presse internationale

"Ci-gît la démocratie turque"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 28 juillet, la fermeture, par le gouvernement turc, de 45 journaux et 16 chaînes de télévision – une atteinte à la liberté...

En savoir plus

28/07/2016 Revue de presse française

"Anticonstitutionnellement"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 28 juillet, l’émotion et les questions, deux jours après l’assassinat du père Jacques Hamel, 85 ans, dans son église de...

En savoir plus

27/07/2016 Revue de presse internationale

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 27 juillet, l’assassinat hier, dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, du père Jacques Hamel, 85 ans.

En savoir plus

27/07/2016 Revue de presse française

"Garder la foi"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 27 juillet, l’assassinat du père Jacques Hamel, 85 ans, dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un...

En savoir plus

26/07/2016 Revue de presse française

"Hillary Clinton, à contrecœur"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 26 juillet, la convention du parti démocrate, où Hillary Clinton est toujours loin de faire l’unanimité, un appel au calme...

En savoir plus