Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre égyptien annonce la démission du gouvernement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/02/2014

Le Premier ministre égyptien Hazem al-Beblawi a annoncé lundi la démission de son gouvernement. Le chef du gouvernement a donné cette information en direct à la télévision nationale à l'issue d'un conseil des ministres de 15 minutes.

Le Premier ministre égyptien Hazem al-Beblawi a confirmé, lundi 24 février, la démission de son gouvernement, annoncée un peu plus tôt sur le site internet du quotidien public Al-Ahram.

"Aujourd'hui, le cabinet a pris la décision de présenter sa démission au président de la République", a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée sans avancer de raison.

La décision a été prise à l'issue d'un conseil des ministres de 15 minutes, précise le journal, citant une source non-identifiée.

Hazem al-Beblawi a été nommé à la tête du gouvernement après l'éviction du président Mohamed Morsi, déposé le 3 juillet par l'armée.

Cette annonce intervient alors qu'une élection présidentielle doit être convoquée d'ici la mi-avril. Le chef de l'armée, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, ministre de la Défense et vice-Premier ministre du gouvernement Beblawi, ne cache pas son intention d'être candidat, mais pour être éligible, il doit démissionner du gouvernement et quitter ou prendre sa retraite de l'armée.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 24/02/2014

  • ÉGYPTE

    Al-Sissi, le candidat de Moscou

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le nassérien Hamdeen Sabbahi candidat à l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : le général Sissi promu au rang de maréchal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)