Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre égyptien annonce la démission du gouvernement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/02/2014

Le Premier ministre égyptien Hazem al-Beblawi a annoncé lundi la démission de son gouvernement. Le chef du gouvernement a donné cette information en direct à la télévision nationale à l'issue d'un conseil des ministres de 15 minutes.

Le Premier ministre égyptien Hazem al-Beblawi a confirmé, lundi 24 février, la démission de son gouvernement, annoncée un peu plus tôt sur le site internet du quotidien public Al-Ahram.

"Aujourd'hui, le cabinet a pris la décision de présenter sa démission au président de la République", a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée sans avancer de raison.

La décision a été prise à l'issue d'un conseil des ministres de 15 minutes, précise le journal, citant une source non-identifiée.

Hazem al-Beblawi a été nommé à la tête du gouvernement après l'éviction du président Mohamed Morsi, déposé le 3 juillet par l'armée.

Cette annonce intervient alors qu'une élection présidentielle doit être convoquée d'ici la mi-avril. Le chef de l'armée, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, ministre de la Défense et vice-Premier ministre du gouvernement Beblawi, ne cache pas son intention d'être candidat, mais pour être éligible, il doit démissionner du gouvernement et quitter ou prendre sa retraite de l'armée.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 24/02/2014

  • ÉGYPTE

    Al-Sissi, le candidat de Moscou

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le nassérien Hamdeen Sabbahi candidat à l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : le général Sissi promu au rang de maréchal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)