Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

EUROPE

En images : ces statues de Lénine qui divisent l’Ukraine

© Alexander KHUDOTEPLY / AFP - Des hommes protègent la statue de Lénine à Donetsk, le 24 février

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 24/02/2014

Depuis une semaine, quelque 40 statues de Lénine, perçues comme des symboles de la domination de Moscou, ont été déboulonnées ou vandalisées par des opposants en Ukraine. Retour en images sur cette pomme de discorde entre Ukrainiens.

En Ukraine, le fondateur de l’Union soviétique n’a pas la cote du côté des opposants à Viktor Ianoukovitch. Au total, une quarantaine de statues de Lénine, symbole de la domination de Moscou dans l’ex-URSS, ont été déboulonnées ou vandalisées depuis une semaine, ont rapporté des médias ukrainiens.

Ces derniers jours, des images de statues de Lénine au sol à Bila Tserkva, Khmelnitsky et Zhytomyr, villes situées dans la moitié ouest du pays, ont été largement partagées sur les réseaux sociaux.

Le compte Twitter très suivi du mouvement EuroMaïdan a dressé une carte des monuments dédiés à Lénine qui auraient été endommagés :

Le 8 décembre, la statue de Lénine à Kiev avait été abattue à l'aide d'un gros câble métallique. Le parti ultranationaliste Svoboda ("Liberté") avait vite reconnu que les jeunes cagoulés responsables des faits étaient ses militants. Le message était clair, adressé autant à la politique conservatrice du président Viktor Ianoukovitch (son Parti des régions gouvernait avec le Parti communiste ukrainien) qu'à son rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine perçue comme impérialiste.

Une statue de Lénine au sol ? L’image n’était pas nouvelle en Ukraine. Comme le rappelait "Le Monde" le 26 décembre 2013 : "En Ukraine, la première statue de Lénine déboulonnée l'a été en 1989, deux ans avant l'éclatement de l'Union soviétique et l'indépendance du pays. C'était à Lviv, le foyer du nationalisme ukrainien, et le geste a été vite imité, de telle sorte qu'il ne reste plus un seul de ces monuments debout dans la partie ouest de l'Ukraine."

Mais dimanche 23 février, dans la ville russophone de Kharkiv (est) [Kharkov, en russe], deuxième plus grande ville d’Ukraine, une foule russophile est venue protéger la statue de Lénine que des révolutionnaires voulaient déboulonner. Signe que le mouvement révolutionnaire de Maïdan et ses gestes les plus symboliques ne sont pas appréciés de tous.

Il en fut notamment de même à Donetsk (est) :

Mais aux dernières nouvelles, les statues et bustes de Lénine immergés en mer de Crimée (péninsule du sud de l'Ukraine) dans le musée sous-marin du cap Tarkhankut étaient toujours en place, par plusieurs mètres de fond.

© DR

 

Première publication : 24/02/2014

  • UKRAINE

    Ouverture d'une enquête contre Ianoukovitch pour "meurtres de masse"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'Ukraine en quête d'un nouveau gouvernement

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Quel avenir pour l'Ukraine de l'après-Ianoukovitch?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)