Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

LE DÉBAT

Donald Trump au Proche-Orient : quels enjeux ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 25/02/2014

"Gourbis de dictateurs"

© France 24

Presse internationale, Mardi 25 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la révolution en Ukraine, et les incertitudes qu’elle génère, le débat sur l’autodétermination de l’Ecosse, et sur le sort de sa manne pétrolière, et un tour du monde de cahutes de dictateurs déchus.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, ce matin, les inquiétudes à propos de l’Ukraine, en proie au risque de sécession et de faillite.
 
Je vous propose de commencer avec un dessin qu’on a trouvé dans The China Daily, qui résume assez bien où se trouve le pays: à la croisée des chemins, avec un fort risque accidentel. L’Ukraine, travaillée par des forces centrifuges qui l’entraînent tantôt vers l’Europe, tantôt vers la Russie - à moins que ce ne soit… dans le mur.
 
Du côté de l’Europe, et de Washington, titre The Wall Street Journal, on s’active pour réunir l’aide dont l’Ukraine a besoin. Mais comment trouver les milliards de dollars nécessaires pour éviter la faillite? L’Europe voudrait demander le secours du FMI, mais le recours au fonds monétaire international nécessite des semaines de négociations – un luxe que l’Ukraine ne peut s’offrir. Il y a urgence, rappelle The Wall Street Journal, qui explique, dans le même temps, que seule l’aide occidentale peut sauver les démocrates ukrainiens, qu’elle seule permettra de contrebalancer l’influence de Poutine, et empêcher l’ingérence de Moscou.
 
De son côté, la diplomatie russe a haussé le ton, et qualifié les révolutionnaires de la place Maïdan de «terroristes». The Moscow Times s’efforce d’évaluer l’impact pour la Russie de ce vient de se passer - un «défi», indubitablement. «Poutine doit comprendre que l’Union eurasienne dont il rêvait est mort-né », estime un expert, en appelant le président russe à négocier avec l’Europe.
 
Un vœu pieux, sans doute, tant le Kremlin montre de réticence à desserrer son étreinte, et ce d’autant plus qu’il jouit d’une influence considérable, notamment en Crimée, cette péninsule du sud de l’Ukraine, qui borde la Mer noire, dont plus de 60% de la population est d’origine russe. C’est ce que relève The Guardian, qui rappelle également que la Russie y maintient toujours sa base marine historique de Sébastopol (où Yanoukovitch, d’ailleurs, pourrait avoir trouvé refuge). Sébastopol, en proie à de très vives tensions ces derniers jours, et où des milices anti-Maidan seraient en train de se former. Une ville que The Guardian décrit comme «la clé d’une future Ukraine unie et souveraine».
 
La question de l’unité, de la Grande-Bretagne, cette fois, est à la Une de la presse britannique, qui revient sur la délocalisation, hier et pour la première fois, du mandat de David Cameron, du Conseil des ministres à Aberdeen, en Ecosse. A sept mois du référendum sur l’autodétermination, le gouvernement britannique entendait débattre avec les Ecossais des répercussions économiques d’une éventuelle indépendance, notamment en matière d’extraction des ressources pétrolières et gazières de la mer du Nord, qui pourraient générer 200 milliards de livres dans les 20 prochaines années, d’après The Guardian. La question, on l’aura compris, est de savoir à qui pourrait et/ ou devrait revenir la manne.
 
On termine avec un coup d’œil à Slate, qui s’est intéressé aux goûts… des dictateurs déchus. Si vous cherchez un point commun à Mobutu, Saddam Hussein, et autres Kadhafi, vous trouverez, bien sûr, un goût immodéré pour le pouvoir, mais aussi un goût tout à fait sûr… en matière de décoration intérieure : «dis moi à quoi ressemble ta maison et je te dirai qui tu es».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/05/2017 Revue de presse internationale

"Manchester prise pour cible"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 23 mai, l’explosion qui a fait au moins 22 morts à l’Arena de Manchester, à l’issue d’un concert d’Ariana Grande. La...

En savoir plus

22/05/2017 Donald Trump

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

Dans cette revue de presse internationale : comment les journaux israéliens perçoivent la venue de Donald Trump à Jérusalem, retour aussi sur son discours de Riyad et puis il y a...

En savoir plus

22/05/2017 Élections législatives

"Législatives : la campagne commence"

A la une de la presse française de ce lundi : le lancement officiel de la campagne des législatives, le recyclage des déchets ménagers créé des tensions dans les couples (!) et...

En savoir plus

19/05/2017 Élection présidentielle iranienne

"Présidentielle en Iran : quel avenir politique ?"

Au programme de cette revue de presse internationale du vendredi 19 mai : une plongée dans les journaux iraniens alors que ses citoyens sont appelés à voter aujourd’hui pour...

En savoir plus

19/05/2017 Emmanuel Macron

"Gouvernement Macron : tensions en vue ?"

À la une de la presse française ce vendredi 19 mai : le premier Conseil des ministres du gouvernement mis en place par Emmanuel Macron laisse les journaux dubitatif. À Cannes, le...

En savoir plus