Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Amériques

L'ex-ministre de l'Habitat Ibrahim Mahlab nommé Premier ministre en Égypte

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/02/2014

Dans une interview publiée sur le site Internet du quotidien égyptien officiel Al-Ahram, le ministre sortant de l'Habitat Ibrahim Mahlab a annoncé qu'il avait été nommé Premier ministre. Une information confirmée par la présidence.

Ibrahim Mahlab, ministre sortant de l'Habitat, a indiqué mardi qu'il avait été nommé Premier ministre en Égypte. L'annonce a été faite via une interview qu'il a donné au site web du quotidien officiel Al-Ahram. L'information a été confirmée par la présidence égyptienne.

Ibrahim Mahlab a expliqué qu'il avait rencontré le président intérimaire Adly Mansour, mardi, et que celui-ci l'avait officiellement chargé de former une nouvelle équipe gouvernementale. Cette décision intervient au lendemain de la démission du cabinet de Hazem al-Beblawi, nommé Premier ministre par l'armée, après la destitution en juillet du président islamiste Mohamed Morsi.

Ingénieur âgé d'une soixantaine d'années, Ibrahim Mahlab a occupé la tête de l'entreprise gouvernementale Arab Contractors, l'une des plus importantes sociétés de construction en Egypte. Il a siégé au Sénat sous la présidence d'Hosni Moubarak, renversé par une révolte populaire début 2011, en tant que membre du parti de l'ex-raïs, le Parti national démocratique (PND).

L'élection présidentielle égyptienne doit avoir lieu au printemps et le nouvel homme fort du pays le maréchal Abdelfattah al-Sissi, est donné favori, même s'il n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature.

Le maréchal Sissi, ministre de la Défense et vice-Premier ministre du gouvernement sortant, chef de l'armée, ne cache pas son intention de briguer la présidence. Cependant, pour être éligible à la magistrature suprême, il doit au préalable démissionner du gouvernement et quitter l'armée égyptienne.

Avec AFP

Première publication : 25/02/2014

  • ÉGYPTE

    Le Premier ministre égyptien annonce la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Morsi accusé de complot avec l'Iran en vue de déstabiliser l'Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'origine de l'ultimatum lancé aux touristes en Égypte reste floue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)