Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Amériques

L'ex-ministre de l'Habitat Ibrahim Mahlab nommé Premier ministre en Égypte

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/02/2014

Dans une interview publiée sur le site Internet du quotidien égyptien officiel Al-Ahram, le ministre sortant de l'Habitat Ibrahim Mahlab a annoncé qu'il avait été nommé Premier ministre. Une information confirmée par la présidence.

Ibrahim Mahlab, ministre sortant de l'Habitat, a indiqué mardi qu'il avait été nommé Premier ministre en Égypte. L'annonce a été faite via une interview qu'il a donné au site web du quotidien officiel Al-Ahram. L'information a été confirmée par la présidence égyptienne.

Ibrahim Mahlab a expliqué qu'il avait rencontré le président intérimaire Adly Mansour, mardi, et que celui-ci l'avait officiellement chargé de former une nouvelle équipe gouvernementale. Cette décision intervient au lendemain de la démission du cabinet de Hazem al-Beblawi, nommé Premier ministre par l'armée, après la destitution en juillet du président islamiste Mohamed Morsi.

Ingénieur âgé d'une soixantaine d'années, Ibrahim Mahlab a occupé la tête de l'entreprise gouvernementale Arab Contractors, l'une des plus importantes sociétés de construction en Egypte. Il a siégé au Sénat sous la présidence d'Hosni Moubarak, renversé par une révolte populaire début 2011, en tant que membre du parti de l'ex-raïs, le Parti national démocratique (PND).

L'élection présidentielle égyptienne doit avoir lieu au printemps et le nouvel homme fort du pays le maréchal Abdelfattah al-Sissi, est donné favori, même s'il n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature.

Le maréchal Sissi, ministre de la Défense et vice-Premier ministre du gouvernement sortant, chef de l'armée, ne cache pas son intention de briguer la présidence. Cependant, pour être éligible à la magistrature suprême, il doit au préalable démissionner du gouvernement et quitter l'armée égyptienne.

Avec AFP

Première publication : 25/02/2014

  • ÉGYPTE

    Le Premier ministre égyptien annonce la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Morsi accusé de complot avec l'Iran en vue de déstabiliser l'Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'origine de l'ultimatum lancé aux touristes en Égypte reste floue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)