Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mossoul et Raqqa, des batailles perdues pour les jihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel en France : une nouvelle ère ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 26/02/2014

"Assoiffés"

© France 24

Presse internationale, Mercredi 26 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la révolution en Ukraine, le nouveau gouvernement italien, et la consommation de vin du Vatican.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, toujours, la révolutionen Ukraine, où la situation reste potentiellement explosive.
 
Les Occidentaux et la Russie parviendront-ils à l’apaisement? Impossible à dire, tant il y a d’inconnues sur la façon dont la Russie va réagir à ce qui s’apparente à un camouflet - à voir du côté du International New York Times.
 
D’après The Moscow Times, qui évoque une situation échappant de plus en plus à tout contrôle, l’Ukraine serait au bord de la guerre civile. Le journal s’inquiète notamment du rôle joué par les groupes d’extrême-droite ukrainiens, qui ont su renverser Yanoukovitch, avec l’appui de citoyens ordinaires, mais seraient incapables de préserver à eux seuls l’unité de l’Ukraine, de rétablir l’Etat de droit. Le journal estime que l’Union européenne et le Kremlin doivent travailler ensemble pour empêcher l’Ukraine de s’effondrer, et trouver une solution pacifique à ses problèmes.
 
Des problèmes particulièrement qui semblent se cristalliser en Crimée. The Independent rapporte des manifestants pro-russes se sont à nouveau rassemblés, hier, à Sébastopol, pour faire valider la nomination d'Alexeï Tchaly, un citoyen russe, élu à main levée, au poste de maire de la ville. Ces habitants disent ne pas aimer beaucoup Yanoukovitch, mais encore moins les «nazis de Maïdan» qui selon eux ont pris le pouvoir. Sébastopol où Yanoukovith pourrait avoir trouvé refuge, rappellent encore ce matin plusieurs médias.
 
L’ex-président ukrainien, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour «meurtre de masse», se vantait d’être corrompu, lorsqu’il était au pouvoir - c’est en tout cas ce qu’affirme Mikhail Saakashvili, d’après The Guardian. L’ancien président géorgien raconte avoir entendu Yanoukovitch se féliciter ouvertement, lors d’une assemblée générale de l’ONU en 2011, d’être parvenu à corrompre des magistrats de la Cour suprême et de la Cour constitutionnelle de son pays.
 
En Italie, les députés voté, hier, la confiance au nouveau président du conseil, Matteo Renzi, que La Stampa attend de voir à l’œuvre, dans un mélange de prudence et d’optimisme - optimisme dont Renzi ne semble pas manquer, mais dont le journal relève qu’il peut aussi se transformer en défaut politique. Car l’optimisme, c’est bien, explique en substance La Stampa, mais ça ne suffit pas: quand on gouverne, il faut aussi savoir faire peur, notamment en rappelant l'urgence des réformes à accomplir, et la catastrophe qui risque de se produire si l’Italie ne redouble pas d’efforts.
 
Plus lapidaire, Il Giornale, le journal du frère de Silvio Berlusconi, peu enclin à accorder quelque crédit à Renzi, parle déjà de «faux départ».
 
Et on termine avec une info surprenante, trouvée dans The Independent, qui fait état d’une enquête d’après laquelle le Vatican détiendrait le record mondial… de consommation de vin par habitant, 74 litres par an en moyenne, soit 105 bouteilles.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires et l'état comateux du PS.

En savoir plus

26/06/2017 Angela Merkel

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 26 juin, les difficultés de la campagne de Martin Schulz, le challenger social-démocrate d'Angela Merkel, le soutien de la...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Theresa, pas besoin de partir!"

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 23 juin, le sommet européen de Bruxelles, la colère des Afro-Américains face aux "bavures" policières et la naissance...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Et si le Royaume-Uni restait..."

L’Europe et l’avenir de la Grande-Bretagne sont à la une de la presse française en ce vendredi 23 juin. Au menu également : le retour chez lui, à Pau, de François Bayrou après sa...

En savoir plus

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus