Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le gazoduc "Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

Afrique

Moines de Tibéhirine : Alger reporte la visite du juge Trévidic

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/02/2014

Après deux ans de procédure, le juge français Marc Trévidic avait récemment obtenu l'autorisation de se rendre en Algérie pour procéder à l'autopsie les têtes des sept moines assassinés en 1996. La visite pourrait avoir lieu "fin mai-début juin".

Après quatre mois de préparation, tout était prêt pour cette visite. Alors que l'exhumation des têtes des sept moines cisterciens de Tibéhirine, assassinés en 1996, devait avoir lieu dans les prochains jours, l’Algérie a reporté la visite du juge français Marc Trévidic "à fin mai-début juin".

"C'est pour nous une immense déception et un camouflet infligé à la justice française", a commenté l'avocat des proches des religieux, Me Patrick Baudouin. "Le magistrat de liaison algérien en France a indiqué au juge Trévidic que tout n'était pas prêt pour cette visite". Cette exhumation, que les magistrats instructeurs réclamaient depuis plus de deux ans, avait été acceptée à l'automne 2013 par les autorités algériennes.

Les familles des victimes "menées en bateau"

"Nous espérons sincèrement que ce déplacement aura lieu, a déclaré Me Baudouin. Mais je suis sceptique, car nous sommes menés en bateau depuis si longtemps dans cette affaire", a-t-il ajouté, en s'interrogeant sur une éventuelle relation entre ce report soudain et "le climat délétère en Algérie à l'approche de la présidentielle".

Marc Trévidic devait arriver en Algérie, le dimanche 2 mars. Un déplacement auquel devaient participer une dizaine de personnes, dont des magistrats, des policiers et des experts.

Après avoir suivi la thèse islamiste [l’enlèvement avait été revendiqué par le GIA, Groupe islamique armé], le juge Trévidic a réorienté l'enquête vers une possible bavure de l'armée algérienne, avec le témoignage en juin 2009 d'un ancien attaché de Défense à l'ambassade de France à Alger. Le magistrat demandait l’audition d’une vingtaine de témoins, dont celle d'un des ravisseurs présumés des moines. Une requête refusée, au grand dam des proches des victimes. En décembre 2013, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, avait tenu à rappeler au sujet de cette affaire que la justice algérienne était "souveraine comme (...) la justice française".

Avec AFP
 

Première publication : 26/02/2014

  • ALGÉRIE

    Moines de Tibéhirine : "Depuis le début, on se heurte à des blocages"

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Les familles des moines de Tibéhirine réclament toujours justice

    En savoir plus

  • ALGÉRIE - REPORTAGE

    La seconde vie du monastère de Tibhirine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)