Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Tous les soirs, nos invités débattent du sujet principal à la Une de l’actualité en France ou à l’international. Du lundi au jeudi, à 19h10.

Dernière modification : 28/02/2014

Être jeune en France : génération désenchantée ? (partie 1)

La jeunesse française est pessimiste. Presque la moitié des 18-25 ans sont convaincus que leur vie sera pire que celle de leur parents, pire encore pour la génération d'après. C'est le résultat d'une vaste enquête lancée par France Télévisions. Plus de 200 000 personnes ont répondu. Le chômage, la crise économique bloquent les perspectives d'avenir : la société ne donnerait pas leur chance aux jeunes. La jeunesse française a-t-elle raison d'être pessimiste ?

********

DROIT DE RÉPONSE - Suite aux propos tenus en direct par un invité lors du Débat de France 24, la Société Générale souhaite réagir :

2,6% de stagiaires au sein de Société Générale en France en 2013

Face aux informations erronées qui circulent faisant état d’une proportion fantaisiste de stagiaires au sein de Société Générale en France, la banque tient à indiquer que les stagiaires ont représenté 2,6% de ses effectifs sur l’exercice 2013 (en baisse par rapport au 2,9% de 2012 et au 4% de 2011).
La politique de la banque en matière de stage s’inscrit dans un dispositif très encadré qui va bien au-delà des obligations légales, notamment en termes de gratification comprises entre 900 et 1900€ pour les stages de fin d’études.
Société Générale répond à une nécessité d'insertion professionnelle des jeunes dans la mesure où la très grande majorité des établissements d’enseignement supérieur rendent obligatoires les stages dans l'obtention du diplôme.
Le soutien du Groupe à la professionnalisation et l’employabilité des étudiants se traduit également par une politique volontariste en matière d’alternance, avec notamment le recrutement de 1 400 alternants prévu en 2014.
Enfin, Société Générale continue de recruter et prévoit l’embauche 1 500 CDI en France, dont une large proportion de jeunes diplômés bac+ 2 à 5, et 250 VIE.
 

 

Nos invités

Sophie DELCOURT

Consultante en prospective

Jean PRALONG

Professeur en gestion des ressources humaines

William MARTINET

Président de l’UNEF (Union nationale des étudiants de France)

Guillaume CAIROU

Membre du pôle entreprenariat et croissance du Medef

COMMENTAIRE(S)

Les archives

09/01/2017 Alassane Ouattara

Mutinerie en Côte d'Ivoire : des enjeux politiques derrière l'agitation militaire ? (Partie 2)

Les évènements se bousculent en Côte d'Ivoire. Le gouvernement est en passe d'être remanié après la démission aujourd'hui du Premier ministre Daniel Kablan Duncan. Son départ...

En savoir plus

17/01/2017 Brexit

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

Ce sera donc un "hard Brexit", comme disent les Britanniques. Theresa May l'a rappelé ce mardi : ses concitoyens ont voté il y a six mois pour une rupture claire avec l'Union...

En savoir plus

16/01/2017 Élection présidentielle française

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

Dans trois mois, les Français éliront leur nouveau président. Mais avant, ils sont invités à voter pour choisir celui ou celle qui portera les couleurs de la gauche. Après un...

En savoir plus

16/01/2017 Primaire de la gauche

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

Dans trois mois, les Français éliront leur nouveau président. Mais avant, ils sont invités à voter pour choisir celui ou celle qui portera les couleurs de la gauche. Après un...

En savoir plus

12/01/2017 Arnaud Montebourg

Primaire de la gauche en France : un premier débat crucial ? (partie 2)

Ils seront sept ce soir, comme ils le furent à droite voilà deux mois, à s'affronter devant les caméras de télévision pour le premier débat de ces primaires, consacré aux...

En savoir plus