Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement met-il la pression sur les médias français ?

En savoir plus

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 27/02/2014

"Fin de la fatwa Royal ?"

© France 24

Presse française, Jeudi 27 février 2014. Au menu de cette revue de presse, la nouvelle augmentation du chômage en janvier. Pas d’inversion de la courbe en vue, sauf pour le gouvernement – bientôt remanié ? bientôt avec Ségolène Royal ?

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, la mobilisation des intermittents du spectacle contre le projet du Medef d’abroger leur régime d’allocations chômage.
 
Ils veulent préserver un statut qu’ils estiment menacés, et entendent bien empêcher ce que Libération qualifie de «mauvais sketch des patrons». Le journal défend leur cause, en évoquant un système qui est «moins déficitaire qu’il n’y paraît», et essentiel à l’économie de la culture, pour ne pas dire à l’exception culturelle française. Libé accepte, toutefois, d’envisager une réforme de ce régime, notamment le plafonnement de ces allocations, et juge « inacceptable que boîtes de production ou géants de l’audiovisuel publics comme privés continuent d’abuser de ce statut».
 
«Ne touchez pas aux intermittents !», s’indigne l’Humanité, pour qui le projet du Medef est l’arbre qui cache la forêt: une proposition pour mieux attaquer, ensuite, «les droits de l’ensemble des travailleurs».
 
L’assurance chômage est plus que jamais en débat, alors que le nombre de sans-emploi a encore augmenté le mois dernier. Des demandeurs d’emploi auxquels la Croix propose d’expliquer quelles sont les pistes pour accéder au marché du travail, avec le témoignage d’anciens chômeurs qui ont finalement réussi à retrouver un emploi.
 
En France, des chômeurs toujours plus nombreux, et toujours livrés à eux-mêmes. La Croix est allé faire un tour là où le taux de chômage est le plus faible d’Europe, en Autriche. Là-bas, pas de recette miracle, mais un marché du travail plus flexible, de vrais investissements dans la formation et l’apprentissage, des entreprises dynamiques, et une démographie en recul.
 
En France, on a choisi les emplois aidés et la baisse des charges sur les entreprises - sans grand succès pour le moment, mais qu’importe, le gouvernement y croit: «la bataille n’a pas été gagnée à l’heure dite, mais elle le sera», affirme Michel Sapin dans le Monde. Le ministre du Travail ne désespère pas de «passer de la bataille qui vise à stopper la montée à celle du recul».
 
A la Une du Figaro, un autre ministre, Manuel Valls, contre lequel l’UMP a décidé de «durcir le ton». Elle reproche au ministre de l’Intérieur d’avoir joué la provocation en accusant le député de Paris Claude Goasguen d’avoir un «passé d’extrême-droite».
 
Rubrique ministérielle, la suite: d’après le Parisien, Ségolène Royal sera bientôt de retour. François Hollande, on le sait, a un besoin urgent de poids lourds pour le remaniement qu’il concocte rait entre les municipales et les européennes. Ségolène Royal, donc, en serait. «La fatwa est levée », assure-t-on chez ses proches.
 
Parmi les postes possibles, la place Beauvau, où Royal pourrait être confrontée au problème des violences de l’extrême-gauche et de l’extrême-droite, décrites par Slate comme «un symptôme de la liquéfaction d’un Etat de plus en plus réduit à ses fonctions d’ordre public».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/06/2017 Revue de presse internationale

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 28 juin, le nouveau regain de tension entre Russes et Américains en Syrie, un jugement de la cour d'appel de Paris dans...

En savoir plus

28/06/2017 Revue de presse française

"Code du travail : menu minceur"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 28 juin, la présentation du projet de loi sur l'habilitation à réformer le Code du travail par ordonnances, l'élection de...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse internationale

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 27 juin, la décision de la Cour suprême américaine de rétablir partiellement le décret anti-immigration de Donald Trump, la...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse française

"Oubliés les brocards phallocrates !"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 27 juin, la rentrée des parlementaires, dont, fait inédit, 40 % sont des femmes, le premier couac au sein du gouvernement, le...

En savoir plus

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires et l'état comateux du PS.

En savoir plus