Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

La fille d'un mafieux réclame 40 millions de dollars aux créateurs de GTA V

© Capture d'écran

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/02/2014

Karen Gravano, la fille d’un mafieux repenti, poursuit en justice le studio Rockstar pour s'être inspiré, sans son accord, d'éléments de sa vie pour créer le personnage d’Antonia Bottino dans son jeu vidéo GTA V.

La fille d’un célèbre ex-mafieux new-yorkais a sorti l’artillerie lourde contre les créateurs du jeu vidéo Grand Theft Auto V (GTA V). Karen Gravano a déposé une plainte, lundi 24 février, accusant le studio Rockstar d’avoir créé un personnage s’inspirant de son histoire sans lui avoir demandé son accord, rapporte le tabloïd américain "Daily News". Elle réclame 40 millions de dollars (30 millions d’euros) aux développeurs de ce blockbuster vidéoludique, considéré comme le jeu le plus rentable de l'histoire.

D’après son avocat Thomas Farinella, Karen Gravano se serait reconnue dans le personnage d’Antonia Bottino. Dans GTA V, une mission amène le joueur à décider du sort de cette jeune femme condamnée à être enterrée vivante. S’il parvient à la sauver, le joueur apprend qu'Antonia Bottino n'est autre que la fille de Sammy “Sonny” Bottino, un mafieux repenti qui a aidé la justice à faire tomber des membres éminents de la famille Gambetti. Durant la séquence de jeu, la séduisante jeune femme virtuelle fait par ailleurs référénce à sa participation à une télé-réalité baptisée “Wise Bitches” (un jeu de mot sur le terme “wise guy” qui désigne des mafieux).

La mission controversée

Premier indice troublant : Karen Gravano a également tourné, pendant trois ans, dans l’émission de télé-réalité “Mob Wives” (“femme de truand”). Mais les similitudes ne s’arrêtent pas là. Elle est, surtout, la fille de Salvatore "Sammy the Bull" (Sammy le Taureau) Gravano, l’un des sous-chefs de la famille Gambino. Ce mafieux, qui a confessé être l’auteur de 19 meurtres, est entré dans l’histoire judiciaire américaine pour avoir aidé le FBI à faire tomber, en 1992, John Gotti, le parrain de la famille Gambino. "C’est le plus important mafieux américain à s'être repenti et à avoir bénéficié du système fédéral de protection des témoins", peut-on lire au dos du livre de mémoires de Karen Gravano, publié en 2012.

Lindsay Lohan aussi

"Fille de mafieux", les mémoires de Karen Gravano

Karen Gravano est d’autant plus remontée qu’elle assure, dans sa plainte, avoir "la plus haute estime pour le travail de Rockstar". Cette fille de l’un des plus grands assassins de la mafia américaine précise même qu’elle aurait été plutôt d’accord pour faire une apparition romancée dans GTA V. Si seulement, le studio lui avait demandé son avis…

Ce n’est pas la première fois que GTA V provoque l’ire d’une célébrité médiatique aux États-Unis. La starlette et actrice Lindsay Lohan a aussi cru reconnaître ses clones pixellisés un peu partout dans ce jeu. En décembre 2013, elle assurait au site américain TMZ, spécialisé dans les ragots de stars, vouloir obtenir plusieurs millions de dollars de Rockstar pour utilisation abusive de son image.

Elle affirme que la pin-up utilisée sur les affiches de promotion du jeu serait inspirée d’elle. Un autre personnage qui cherche à échapper à des paparazzis lui ressemblerait aussi. Enfin, une actrice pratiquant avec entrain le sport en chambre dans un hôtel aux allures de Château Marmont de Los Angeles pourrait, toujours d’après la starlette, faire penser à la vraie Lindsay Lohan qui y a habité pendant un certain temps.

Ces accusations semblent, néanmoins, beaucoup moins solides que celles de Karen Gravano. La mannequin américaine Shelby Welinder a ainsi reconnu avoir obtenu un chèque pour que Rockstar puisse faire les affiches de promotion en s’inspirant de sa sculpturale silhouette, non de celle de la starlette. D’ailleurs, malgré ses annonces tonitruantes à TMZ, Lindsay Lohan n'a encore déposé aucune plainte contre Rockstar. Le studio aurait peut-être préféré se frotter aux avocats de la starlette plutôt qu’à la vendetta judiciaire d’une fille de mafieux sanguinaire.

Première publication : 27/02/2014

  • JEUX VIDEO

    "Call of Duty : Ghost" veut détrôner "GTA V"

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Jeux vidéo : dès sa sortie, le blockbuster "GTA V" bat tous les records de vente

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    "GTA V", le blockbuster qui affole les compteurs de l’industrie du jeu vidéo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)