Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

SPORT

Sotchi : un appel aux dons pour la skieuse russe paralysée

© AFP | La visite du président russe Vladimir Poutine à Maria Komissarova

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/02/2014

Victime d'une fracture à la colonne vertébrale survenue lors d'un entraînement de skicross aux JO de Sotchi, Maria Komissarova a été opérée en Allemagne. Un appel au don a été lancé par sa Fédération pour couvrir ses frais médicaux.

Les nouvelles ne sont pas rassurantes pour la skieuse russe Maria Komissarova. Dans un message publié sur son compte Instagram, l'athlète de 23 ans, qui a été victime le 15 février d'une grave chute lors d'un entraînement de skicross aux Jeux olympiques de Sotchi, a expliqué qu'elle était pour l'instant paralysée. "Je ne sens plus mon corps en dessous du nombril", a-t-elle écrit tout en affirmant qu'elle serait sur pied un jour. La sportive, accompagnée de son fiancé le skieur russe Alexei Chaadayev, en a aussi profité pour remercier ses fans de leur soutien.

Après avoir été transportée d'urgence à l'hôpital de Sotchi, construit spécialement pour les Jeux, où elle a subi une première intervention, la skieuse a ensuite été envoyée en Allemagne dans un établissement de Munich où elle a de nouveau été opérée. Comme l'explique le site Moscow Times, Maria Komissarova se remet de sa fracture de la colonne vertébrale, mais "sa convalescence pourrait être longue et la Fédération russe de ski freestyle lance donc un appel aux dons pour l'aider financièrement". Jusqu'à présent ses frais médicaux ont été pris en charge par les autorités et la fédération, mais une organisation caritative russe appelée Ostrava va prendre le relais pour collecter de l'argent.

Sur les réseaux sociaux, certains athlètes s'offusquent de cette situation. L'ancienne véliplanchiste américaine Kim Birkenfeld, elle même gravement blessée lors d'un entraînement en 2002, demande directement sur son compte Twitter au président du CIO Thomas Bach de prendre en en charge les frais médicaux.

Le président russe Vladimir Poutine, qui avait rendu visite à Maria Komissarova juste après son accident, ne s'est pas exprimé sur cette question. Il a en tout cas été très généreux vis à vis des les athlètes de son pays médaillés aux JO de Sotchi : Moscou a promis de verser aux champions plus de 82 000 euros par médaille d'or, 61 656 pour de l'argent et 35 000 pour du bronze. Soit plus de 2 millions d'euros en tout pour les sportifs qui ont permis à la Russie de terminer à la première place de ces JO.

Avec dépêche AFP

Le message de Maria Komissarova sur son compte instagram

Première publication : 27/02/2014

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sotchi : les athlètes russes dopés au gaz, selon une chaîne allemande

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : les tops et les flops de la délégation française

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    En images : la cérémonie de clôture des JO de Sotchi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)