Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 27/02/2014

Analyse des documents trouvés chez Viktor Ianoukovitch

Au sommaire de cette édition : des journalistes ukrainiens analysent les documents trouvés chez Viktor Ianoukovitch ; la Toile réagit à l’adoption d’une loi anti-gay en Ouganda ; et un Brésilien rend hommage au monde du cinéma dans une vidéo d’animation.

ANALYSE DES DOCUMENTS TROUVÉS CHEZ VIKTOR IANOUKOVITCH 

Des centaines de feuilles de papier à sécher, à trier puis à analyser. Voilà le travail de fourmi qu’a entrepris d’effectuer une poignée de journalistes ukrainiens après avoir mis la main, ce week-end, sur des classeurs contenant des documents confidentiels dans la résidence abandonnée du président déchu, Viktor Ianoukovitch. Des dossiers qui sont archivés et publiés depuis le début de la semaine sur Twitter et sur « Yanukovych Leaks », un site inspiré de Wikileaks créé par les professionnels de l’information pour partager leurs trouvailles avec les citoyens du pays. 

Des documents parmi lesquels on trouve de très nombreuses factures suspectes témoignant de la corruption du régime et du train de vie luxueux mené par l’ancien chef d’Etat. Ce dernier aurait ainsi dépensé plus de 30 millions d’euros pour équiper sa demeure de chandeliers en or et près d’1 700 000 euros auraient servi à l’achat de meubles en bois pour décorer un salon de thé. Grand amoureux des animaux, Ianoukovitch n’auraient également pas hésité à débourser environ 66 000 euros pour s’offrir une statue de sanglier à mettre dans son jardin. 

Mais si la plupart des dossiers trouvés dans la datcha du président déchu illustre les dépenses faramineuses engagées par Ianoukovitch, d’autres mettent en lumière certaines pratiques peu avouables du pouvoir. Selon cette facture, l’ex-homme fort du pays aurait en effet payé près de 4 millions d’euros fin 2010 pour surveiller les médias. Et cet autre document montrerait quant à lui des photos de la journaliste Tetiana Tchornovil ainsi qu’une liste des voitures qu’elles utilisaient. Des éléments qui laissent penser que des proches du pouvoir se cachent peut-être derrière la violente agression dont la jeune femme a été victime sur l’autoroute en décembre dernier…

 

RÉACTIONS EN LIGNE À LA LOI ANTI-GAY OUGANDAISE 

Après l’entrée en vigueur, lundi, d’une loi anti-gay en Ouganda, les réactions n’ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux notamment de la part des défenseurs des droits des homosexuels du pays. Des militants qui regrettent l’adoption de ce texte et qui soulignent que le simple fait d’afficher ouvertement leur homosexualité fait désormais d’eux des criminels et leur fait donc encourir de gros risques. 

En effet, la loi ratifiée par le président Yoweri Museveni durcit la répression de l’homosexualité en prévoyant des peines pouvant aller jusqu’à la prison à vie dans certains cas. C’est ce que détaille cette infographie réalisée par l’association « All Out » dont l’objectif affiché est d’inciter les dirigeants ougandais et internationaux à intervenir pour protéger la population homosexuelle. 

Un texte anti-gay également condamné par les associations de défense des droits de l’Homme, à l’image d’Amnesty International, qui estime que cette loi constitue un important pas en arrière pour la communauté homosexuelle. De son côté, Human Rights Watch a publié un communiqué invitant les partenaires internationaux de l’Ouganda et notamment les Etats-Unis à faire pression sur l’Etat africain pour qu’il fasse machine arrière. 

Un appel soutenu par certains internautes américains qui ont lancé une pétition en ligne appelant la Maison Blanche à supprimer la totalité de son aide financière tant que la loi controversée n’aura pas été abrogée. Des sanctions déjà mises en place par la Norvège, les Pays-bas et le Danemark, comme le saluent de nombreux utilisateurs de Twitter.

 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 

#WhereIsOurMoney, ou est notre argent en français, est le hashtag qu’utilise actuellement une partie des internautes du Nigeria pour réclamer des comptes aux autorités du pays accusées d’avoir participé au détournement de plusieurs milliards de dollars de recettes de la NNPC, la société pétrolière nationale. Un mouvement né en ligne après le limogeage, cette semaine, par le président Goodluck Jonathan du gouverneur de la banque centrale nigériane, Lamido Sanusi, qui dénonçait depuis plusieurs mois la corruption massive liée à l’argent du pétrole dans le pays.

 

LES DIFFÉRENTS STYLES DE SELFIES À TRAVERS LE MONDE 

Que ce soit à Bangkok, Berlin, Moscou, New York ou Sao Paulo, l’art du selfie ne se pratique pas de la même manière… C’est ce que démontre le projet « Selfiecity » mené par plusieurs chercheurs new yorkais, qui ont collecté 650 000 images sur Instagram afin d’analyser ce phénomène de société. Ce qui permet de conclure notamment que les habitants de Sao Paulo ont tendance à pencher la tête sur leurs autoportraits, qu’à Moscou les femmes sont quatre fois plus nombreuses que les hommes à s’adonner à cette pratique, ou encore que c’est à Bangkok que les adeptes du selfie sont les plus souriants.

 

INFOGRAPHIE DU JOUR 

Un comparatif des différents parcs Disney à travers le monde, des Etats-Unis à la France en passant celui qui est actuellement en construction à Shanghai, en Chine… voici ce que propose cette infographie réalisée par un voyagiste britannique. Un travail qui permet d’apprendre qu’avec 129 manèges c’est Disney World en Floride qui compte le plus grand nombre d’attractions, loin devant le parc ouvert en France en 1992 qui en compte, lui, 60. Autre enseignement : c’est également Disney World qui emploie le plus de gens avec près de 66 000 personnes travaillant dans le parc de Floride.

 

VIDÉO DU JOUR

C’est un hommage original au monde du cinéma qu’a tenu à rendre le réalisateur brésilien Pier Paolo à travers cette vidéo d’animation récemment mise en ligne. Un clip baptisé « Cinematics » dans lequel son auteur revisite de façon minimaliste quelques scènes mythiques du 7ème art que les internautes pourront découvrir sur le site de partage Vimeo.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus

18/07/2014 Réseaux sociaux

Un groupe d'extrême droite britannique envahit une mosquée

Au sommaire de cette édition : un groupe d’extrême droite britannique envahit une mosquée de Londres ; les internautes américains se mobilisent pour un papa en deuil ; et une rue...

En savoir plus

17/07/2014 Réseaux sociaux

L’Iran poursuit sa répression en ligne

Au sommaire de cette édition : l’Iran poursuit sa répression sur la Toile ; des internautes scandalisent le web en se moquant d’une jeune victime de viol ; et un folioscope...

En savoir plus