Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

  • Hollande : Assad "n'est pas un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Contre-offensive des pro-russes à l'Est, Kiev en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

Afrique

Le nouveau gouvernement égyptien a prêté serment

© AFP - Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/03/2014

La nouvelle équipe gouvernementale, qui doit conduire l’Égypte vers une élection présidentielle, a prêté serment, samedi. Le chef de l’armée, le maréchal Sissi, conserve son poste de vice-Premier ministre et le ministère de la Défense.

Le chef de l'armée égyptienne, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, qui ne cache pas sa ferme intention de se présenter à la présidentielle prévue au printemps, a prêté serment samedi 1er mars avec le nouveau gouvernement. Architecte de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet, le maréchal Sissi avait démissionné avec l'ensemble du gouvernement de Hazem el-Beblawi il y a moins d'une semaine, sur fond de grogne sociale dans le pays.

La nouvelle équipe gouvernementale, dirigée par Ibrahim Mahlab, un cacique du parti du président Hosni Moubarak renversé par une révolte populaire début 2011, doit désormais conduire le pays vers l'élection présidentielle. Reconduit à son poste de vice-Premier ministre et au ministère de la Défense, le très populaire Abdel Fattah al-Sissi est donné favori même s'il n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature.

Un remaniement utile au futur candidat Sissi

Pour se présenter, il devra toutefois démissionner du gouvernement et quitter ou prendre sa retraite de l'armée. Selon des experts, la nouvelle équipe gouvernementale pourrait permettre au futur candidat Sissi de se prévaloir, durant sa campagne, d'un gouvernement au bilan positif, alors que l'équipe sortante faisait face à une population de plus en plus mécontente.

Lors de sa nomination mardi, le nouveau Premier ministre Ibrahim Mahlab a promis de s'atteler aux dossiers économiques et à la question de la sécurité dans le pays, théâtre depuis juillet d'attentats quasi-quotidien contre les forces de l'ordre.

Depuis l'éviction de Mohamed Morsi, premier président du pays élu démocratiquement, policiers et soldats répriment implacablement les manifestations de ses partisans islamistes, dont au moins 1 400 sont morts selon Amnesty International, et des milliers d'autres en détention.

Avec AFP

Première publication : 01/03/2014

  • ÉGYPTE

    L'ex-ministre de l'Habitat Ibrahim Mahlab nommé Premier ministre en Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le Premier ministre égyptien annonce la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L’armée égyptienne affirme avoir inventé un remède contre le Sida

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)