Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

France : une adolescente interpellée sur la "route du djihad"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/03/2014

Une adolescente de 14 ans, dont la fugue avait été signalée par ses parents, a été interceptée le 25 février, dans le Rhône, alors qu'elle s'apprêtait à prendre l'avion pour la Turquie et "rejoindre le djihad" en Syrie.

Elle n'a que 14 ans. Mardi 25 février, elle a été interceptée à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, dans le Rhône, alors qu'elle était sur le point d'embarquer vers la Turquie "pour rejoindre le djihad" en Syrie. Ses parents avaient signalée sa fugue la veille.

"Nous avons été avisés par son père, à qui la jeune fille avait envoyé un SMS dans lequel elle indiquait vouloir quitter la France pour rejoindre le djihad", a indiqué, vendredi à l'AFP, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, confirmant une information d'Europe 1. Pour l'instant, aucun défèrement n'est envisagé pour l'adolescente. La priorité est "de la protéger contre elle-même", selon le magistrat.

D'après les premiers éléments de l'enquête, l'adolescente, originaire de la région grenobloise, a acheté elle-même un aller simple pour la Turquie moyennant une somme en liquide qu'elle a retirée de son propre compte en banque. Elle possédait également un passeport, rapporte le "Dauphiné Libéré". "Elle avait de l'argent sur son compte. Elle s'est rendue dans une première agence de voyage, qui a refusé de lui fournir un billet d'avion. La seconde a accepté", a ajouté le magistrat, précisant que l'adolescente, aujourd'hui placée dans un foyer, semblait "embrigadée" et niait toujours les faits. La jeune fille avait été signalée en fugue lundi soir par ses parents, inquiets de ne pas la voir rentrer du collège grenoblois où elle est scolarisée.

Sept cents Français combattent en Syrie

Le 31 janvier dernier, deux adolescents toulousains de 15 et 16 ans candidats au djihad en Syrie avaient été présentés à une juge antiterroriste, qui avait mis en examen le plus jeune, une mesure rarissime pour des mineurs.

En Syrie, 700 Français combattent l’armée du régime de Bachar al-Assad aux côtés des djihadistes, a déclaré le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, il y a quelques semaines. Le 12 février, FRANCE 24 a publié "Pourquoi je veux mourir en Syrie", témoignage exclusif d'un djihadiste français recueilli par Charlotte Boitiaux. Une semaine plus tard, France Culture dévoilait les histoires de plusieurs Occidentaux eux aussi partis en Syrie, dont des Français "qui ne veulent pas revenir".

Avec AFP

 

Première publication : 01/03/2014

  • SYRIE

    Ces djihadistes français partis en Syrie qui "ne veulent pas revenir"

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Pourquoi je veux mourir en Syrie" : confession d'un jihadiste français

    En savoir plus

  • DJIHAD

    Mise en examen des deux lycéens candidats au djihad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)