Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

  • Opération à Gaza : "Pas de cessez-le-feu sans destruction des tunnels", prévient Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

EUROPE

Le nouveau Premier ministre de Crimée demande l'aide de la Russie

© AFP

Vidéo par Douglas HERBERT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/03/2014

Le nouveau Premier ministre de Crimée a appelé Moscou à l'aide, samedi, pour "restaurer le calme" dans cette région russophone du sud de l'Ukraine. Le Kremlin annonce que "la Russie ne va pas ignorer cette demande".

Suivez en direct notre liveblogging (et cliquez ici pour suivre ce liveblogging sur un smartphone ou une tablette).

 

Le nouveau Premier ministre de Crimée, nommé jeudi à huis clos par un Parlement régional occupé par un commando armé, a demandé samedi 1er mars l'aide de la Russie pour restaurer la "paix et le calme" dans cette république autonome pro-russe du sud de l'Ukraine. "Prenant en compte ma responsabilité pour la vie et la sécurité des citoyens, je demande au président russe Vladimir Poutine d'aider à assurer la paix et le calme sur le territoire de Crimée", a déclaré Sergiï Aksionov - nommé après la destitution jeudi du gouvernement local par les députés - dans un discours retransmis in extenso par la télévision d'État russe.

Dans la foulée, le Kremlin a indiqué que "la Russie ne va pas ignorer cette demande" d'aide des dirigeants de la Crimée, sans autres précisions.

Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a affirmé samedi à l'issue du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement nommé à Kiev, que l'Ukraine refusait de répondre "par la force" à la "provocation" russe. Quant au ministre ukrainien de la Défense, il a accusé la Russie d'avoir récemment envoyé 6 000 hommes en renfort en Ukraine et a annoncé le placement de l'armée ukrainienne en état d'alerte renforcé dans la région de Crimée.

Tension à Simferopol

Envoyé spécial de FRANCE 24 à Simferopol, capitale de la République autonome de Crimée, Douglas Herbert confirme que "la situation reste confuse" sur place. "Il n'y a pas de chars d'assaut russes dans les rues", rapporte-t-il, mais des dizaines d'hommes armés en treillis étaient encore positionnés devant le Parlement régional samedi matin.

Les autorités ukrainiennes de transition estiment que 2 000 militaires russes ont été aérotransportés vendredi sur un aéroport militaire près de Simféropol, qui abrite la flotte russe de la mer Noire. Kiev a évoqué vendredi soir une "invasion armée" russe, ces mystérieux militaires à l'aéroport de Simféropol "ne dissimulant pas leur appartenance aux forces armées russes", selon le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov.

Avec AFP

La tension monte à Simferopol

Première publication : 01/03/2014

  • UKRAINE

    Kiev dénonce une "agression" russe en Crimée, Obama met en garde Moscou

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Pour Ianoukovitch, l'Ukraine est "entre les mains de forces néo-nazies"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Crise en Crimée : Poutine souffle le chaud et le froid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)