Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

Nous partons à la rencontre des hommes et des femmes qui s’engagent pour le développement durable et portent des projets, petits ou grands. Un dimanche sur deux à 20h40.

ÉLÉMENT TERRE

ÉLÉMENT TERRE

Dernière modification : 04/03/2014

Gaspillage alimentaire : la coupe est pleine

Quelque 870 millions de personnes ne mangent pas à leur faim dans le monde. Une personne sur six est victime de malnutrition. Face à ce constat, des statistiques choquantes : selon la FAO, un tiers de l’alimentation produite dans le monde n’est pas consommé.

Le gaspillage est partout. Pays riches comme pays pauvres sont touchés, industries et consommateurs pointés du doigt.

L' Union européenne s’attaque au problème avec un objectif clair : réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025.

L’équipe d’Élement-Terre se rend en Belgique. Dans la ville de Herstal, l’impulsion vient d’en haut. Frédéric Daerden, maire et eurodéputé, a modifié la loi qui oblige maintenant les grandes surfaces à donner leurs invendus aux associations. Décidée en 2012, cette mesure n’est pas du goût de tous, mais elle pourrait bientôt s’étendre à toute la région.

De retour en France, la réalité est tout autre. Comme dans la plupart des grandes villes européennes, aucune obligation n’est prévue dans la loi. Les supermarchés sont simplement incités à donner leurs invendus. Associations et individus prennent le pas.

Nous suivrons des déchétarients, ces militants anti-gaspillage qui se nourrisent gratuitement dans les poubelles des villes. Et mangent à leur faim.

L’association Disco-Soupe organise des rassemblements solidaires et festif. Au programme : épluchage des fruits et légumes "invendus" récupérés sur les marchés et dans les supermarchés, cuisine, distribution gratuite de soupe et salades, le tout en musique.

Par Marina BERTSCH , Marie SCHUSTER , Mairead DUNDAS , Juliette LACHARNAY , Anna-Gaelle BRAULT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/09/2014 Eau

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

La montée des eaux est une conséquence inéluctable du réchauffement climatique. Le niveau monte en moyenne d'un peu plus de trois millimètres par an. Élément Terre est parti dans...

En savoir plus

22/06/2014 Mer Méditerrannée

Plastiques: une bouteille à la mer

Chaque année dans le monde 300 millions de tonnes de plastique sont produites et près de 10% finissent en mer. Des chiffres qui font froid dans le dos quand on sait que le...

En savoir plus

09/06/2014 France

Biomimétisme : la nature en copier-coller

Léonard de Vinci conseillait à ses élèves d’aller "prendre leurs leçons dans la nature". Plusieurs siècles plus tard, entreprises, inventeurs, biologistes, architectes puisent de...

En savoir plus

25/05/2014 Technologie

Japon : aux bons soins des robots

Le Japon fait face à un problème de taille, le pays a la population la plus vieille au monde. Pour combler son déficit de main d’œuvre et s’occuper du nombre croissant des...

En savoir plus

11/05/2014 Séisme au Japon

Fukushima : le casse-tête de la décontamination

Le 11 mars 2011, suite à un séisme de magnitude 9, le Japon connait un tsunami d'ampleur historique qui dévaste la centrale nucléaire de Fukushima- Daiichi. Trois ans plus tard...

En savoir plus