Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PISA: la France championne des inégalités ?

En savoir plus

FOCUS

Au Ghana, la présidentielle s’annonce serrée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Premier contact", les extra-terrestres ont la parole

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Alep : la guerre vue à travers les tweets d'une enfant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouverture du procès Ongwen: L'ex-commandant de la LRA plaide non coupable

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : le PSG remporte le clasico face à l'OM 2-0

© AFP | Edinson Cavani, auteur du deuxième but pour le PSG

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2014

Le Paris Saint-Germain a triomphé, dimanche soir au Parc des princes, face à l'Olympique de Marseille. Maxwell a ouvert le score à la 50e minute, puis c'est Cavani qui a marqué le deuxième but à la 79e minute.

Le PSG se rapproche encore un peu plus d’un deuxième titre consécutif de champion de France. En cette 27e journée de Ligue 1, dimanche 2 mars, les hommes de Laurent Blanc ont battu l’Olympique de Marseille 2 buts à 0.

Monaco ayant été battu samedi 1er mars à Saint-Etienne, le PSG compte désormais huit points d'avance en tête de la Ligue 1. L’OM reste quant à lui bloqué à la 5e place, à six points du podium et à cinq points des Verts.

Le succès parisien au Parc des princes a dû attendre la deuxième période : à la 50e minute, Maxwell a d'abord profité d’une passe d'Ibrahimovic pour ouvrir le score. Puis à la 79e minute, Cavani a fêté son retour après un mois d'absence en trompant Mandanda d'une tête somptueuse sur un service sans contrôle de Van der Wiel.

L’OM avait pourtant pris des allures de conquérant lors de la première période, avec l'ensemble de ses éléments offensifs alignés dès le coup d'envoi. Mais en deuxième période, les joueurs marseillais n’ont pas fait le poids face à une équipe qui avait sur son banc de touche le joueur le plus cher de l'histoire de la L1 (Cavani, entré à la 70e), des internationaux français, argentin et brésilien (Cabaye, Pastore et Marquinhos) et deux des plus sûrs espoirs du football français (Digne et Rabiot).

Finaliste de la Coupe de la Ligue, quasi quart-finaliste de la Ligue des champions après avoir démoli Leverkusen en Allemagne (4-0) et avec un horizon dégagé vers un deuxième titre consécutif en L1, ce PSG de début mars a fière allure. Et, à part tomber contre le Bayern Munich ou le Real Madrid en quart de finale de la C1, on ne voit pas bien ce qui pourrait lui arriver de mal.

Avec AFP

Première publication : 02/03/2014

  • FOOTBALL

    Ligue 1: Monaco-PSG, les deux superpuissances se neutralisent

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG dévore les Canaris 5 à 0

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Lille montre les crocs face au PSG : "On peut être fiers !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)