Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EIIL

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy : Chronique d'un retour annoncé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le PS dans la tourmente

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emma Stone et Colin Firth nous jouent un tour dans "Magic in the moonlight"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

FOCUS

Un siècle après, que reste-t-il de la présence allemande en Namibie ?

En savoir plus

  • Paris s'apprête à accueillir la conférence internationale sur l'État islamique

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Tour d’Espagne : le troisième sacre d’Alberto Contador

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

  • Corée du Nord : l'Américain Matthew Miller condamné aux travaux forcés

    En savoir plus

  • Plus de 900 résidents français impliqués dans le jihad

    En savoir plus

  • En images : Roland-Garros en fête pour la Coupe Davis

    En savoir plus

  • Corse : attentat contre une discothèque du Club Med

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la France remporte une médaille de bronze historique

    En savoir plus

Asie - pacifique

L’armée pakistanaise bombarde les Taliban

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/03/2014

Cinq Taliban ont été tués près de la frontière afghane, dimanche, par l’armée pakistanaise. La veille, le chef des insurgés islamistes avait annoncé un cessez-le-feu, afin de reprendre les négociations de paix avec Islamabad.

Le cessez-le-feu annoncé samedi n’y a rien fait : l’armée pakistanaise a annoncé, dimanche 2 mars, qu’elle avait tué cinq rebelles affiliés aux Taliban lors d’un bombardement qui visait le mollah Tamanchey. La veille, ce dernier avait conduit une attaque à l’aide de bombes artisanales contre une équipe médicale dans la zone tribale de Khyber, un fief taliban situé près de la frontière afghane. Douze personnes avaient été tuées, onze paramilitaires et un enfant, selon Jahangir Khan, un haut responsable local.

Peu après cette attaque, les Taliban avaient annoncé un cessez-le-feu d’un mois, dans le but affiché de permettre la reprise des négociations de paix avec le gouvernement d’Islamabad. "Nous annonçons un cessez-le-feu d'un mois à partir d'aujourd'hui et appelons tous nos camarades à respecter cette décision (…) pendant cette période", avait déclaré samedi à l'AFP Shahidullah Shahid, le porte-parole officiel du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), un regroupement de factions islamistes armées responsable de centaines d'attentats meurtriers depuis sa création en 2007.

Pourparlers en suspens

Certains analystes estiment que cette offre de cessez-le-feu s’explique par des allégations selon lesquelles l’armée prépare une vaste opération dans la région du Waziristan du Nord, à la frontière avec l’Afghanistan, qui est un bastion des Taliban et des groupes liés au réseau Al-Qaïda.

Le Premier ministre, Nawaz Sharif, avait relancé fin janvier, à la surprise générale, le processus de paix avec les insurgés du TTP. Les deux parties avaient entamé des pourparlers formels, mais ceux-ci ont été marqués par des affrontements sur le terrain, l'armée et les Taliban ne s'étant alors pas engagés à respecter une trêve. Après l'exécution par les Taliban de 23 paramilitaires, le gouvernement avait suspendu les pourparlers il y a près de deux semaines. Puis l'aviation pakistanaise avait pilonné les positions des rebelles islamistes dans leurs fiefs des zones tribales, près de la frontière afghane.

L'insurrection des taliban pakistanais, qui a débuté en 2007 et combat désormais le gouvernement du Premier ministre Nawaz Sharif, a fait environ 40 000 morts.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 02/03/2014

  • FOCUS

    Pakistan : dans la vallée de Swat, une femme défie le pouvoir des hommes

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Vidéo : un chien de l’armée américaine détenu par les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un adolescent se sacrifie pour sauver son école d'une attaque kamikaze

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)