Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

EUROPE

L'Ukraine rappelle l'ensemble de ses réservistes

© AFP

Vidéo par Gulliver CRAGG

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/03/2014

Face à la montée des tensions en Crimée, où des soldats russes ont été déployés, Kiev a annoncé dimanche que les réservistes de l'armée ukrainienne seront mobilisés pour "assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine".

Placée en état d'alerte depuis samedi, l’armée ukrainienne va mobiliser tous ses militaires de réserve, a annoncé, dimanche 2 mars, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale. Objectif : assurer la sécurité et l'intégrité du territoire de l'Ukraine, alors que Kiev dénonce une "agression armée russe".

"Le ministère de la Défense doit appeler à travers l'Ukraine tous ceux dont les forces armées ont besoin en ce moment", a souligné le responsable du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, dans une déclaration télévisée. Cette mesure doit permettre selon lui "d'assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", après la "violation par la Russie des accords bilatéraux, notamment concernant la flotte de la mer Noire".

Andrïï Paroubi, qui coordonne les actions des principales agences chargées de la sécurité, a en outre jugé vital de s’assurer que l’armée soit prête au combat aussi tôt que possible, notamment face aux tensions de plus en plus importantes en Crimée, seule région d’Ukraine à majorité russe. Il a ajouté que le ministère des Affaires étrangères s’était vu demander de solliciter l’aide des États-Unis et du Royaume-Uni pour garantir la sécurité de l’Ukraine

Vladimir Poutine a obtenu samedi le feu vert de son parlement pour envoyer des forces armées sur le territoire de l’ancienne république soviétique de 46 millions d’habitants.

Avec AFP et Reuters

Le statut compliqué de la Crimée

Première publication : 02/03/2014

  • UKRAINE-RUSSIE

    Obama appelle Poutine à "replier ses forces dans leurs bases de Crimée"

    En savoir plus

  • UKRAINE-RUSSIE

    Ukraine : une intervention russe serait synonyme de "guerre", prévient Kiev

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Kiev dénonce une "agression" russe en Crimée, Obama met en garde Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)