Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

La droite est-elle de retour avec Laurent Wauquiez ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Léonard She Okitundu : "La RDC n'exclut pas des mesures de rétorsion contre l'UE"

En savoir plus

LE DÉBAT

"One Planet Summit" : sans les États-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

EUROPE

L'Ukraine rappelle l'ensemble de ses réservistes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/03/2014

Face à la montée des tensions en Crimée, où des soldats russes ont été déployés, Kiev a annoncé dimanche que les réservistes de l'armée ukrainienne seront mobilisés pour "assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine".

Placée en état d'alerte depuis samedi, l’armée ukrainienne va mobiliser tous ses militaires de réserve, a annoncé, dimanche 2 mars, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale. Objectif : assurer la sécurité et l'intégrité du territoire de l'Ukraine, alors que Kiev dénonce une "agression armée russe".

"Le ministère de la Défense doit appeler à travers l'Ukraine tous ceux dont les forces armées ont besoin en ce moment", a souligné le responsable du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, dans une déclaration télévisée. Cette mesure doit permettre selon lui "d'assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", après la "violation par la Russie des accords bilatéraux, notamment concernant la flotte de la mer Noire".

Andrïï Paroubi, qui coordonne les actions des principales agences chargées de la sécurité, a en outre jugé vital de s’assurer que l’armée soit prête au combat aussi tôt que possible, notamment face aux tensions de plus en plus importantes en Crimée, seule région d’Ukraine à majorité russe. Il a ajouté que le ministère des Affaires étrangères s’était vu demander de solliciter l’aide des États-Unis et du Royaume-Uni pour garantir la sécurité de l’Ukraine

Vladimir Poutine a obtenu samedi le feu vert de son parlement pour envoyer des forces armées sur le territoire de l’ancienne république soviétique de 46 millions d’habitants.

Avec AFP et Reuters

Le statut compliqué de la Crimée

Première publication : 02/03/2014

  • UKRAINE-RUSSIE

    Obama appelle Poutine à "replier ses forces dans leurs bases de Crimée"

    En savoir plus

  • UKRAINE-RUSSIE

    Ukraine : une intervention russe serait synonyme de "guerre", prévient Kiev

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Kiev dénonce une "agression" russe en Crimée, Obama met en garde Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)