Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

FOCUS

Israël : le grand flou du gouvernement autour du sort des migrants africains

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Macron-Trump aux États-Unis : entre complicité et désaccords

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 03/03/2014

"Ukraine, le brouillard avant la nuit ?"

© France 24

Presse française, lundi 3 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, l’intervention militaire russe en Crimée, et l’impuissance occidentale. Et la mort du cinéaste français Alain Resnais.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le bras de fer entre Russes et Occidentaux en Ukraine, où Moscou poursuit son intervention militaire en Crimée.
 
Le Figaro évoque une "logique de guerre" et les craintes d’une partition de l’Ukraine, alors que les Occidentaux multiplient les mises en garde contre Moscou, qui continue de souffler le chaud et le froid. Un jeu trouble qui suscite cette mise en garde du Figaro : "Après la Tchétchénie, après la Syrie, le cynisme et l’indifférence auront un prix en Ukraine. Il serait bon de l’évaluer avant de commettre – ou de laisser commettre – l’irréparable."
 
Cynisme ou indifférence, Washington se retrouve ce matin en première ligne des critiques du Figaro, qui évoque la "fébrilité" américaine face à "l’agressivité" russe. "Malgré le triste souvenir des chars russes en Géorgie en 2008, le pouvoir américain a sous-estimé le vertige de la toute-puissance qui habite Poutine", estime le journal, en rappelant qu’"après avoir tenté en vain l'apaisement avec Moscou - le fameux "reset" - Washington s'est désintéressé de la région, mesurant mal la capacité de nuisance russe". 
 
Tout aussi sévère, Libération ironise sur l’attitude du président américain jusqu’à ces derniers jours. Le journal se moque de cet "Obama très timoré", qui face aux chars russes, menace… de ne pas participer au G8 de Sotchi. Pointés du doigt, les Américains dénoncent, eux, les ambiguïtés de Europe.
 
Face aux hésitations occidentales, Poutine pourrait avoir finalement les mains assez libres. "Jusqu’où ira-t-il ?" s’interroge le Parisien. D’après un ancien conseiller de Poutine, Vladimir Poutine aurait l’intention de démembrer l’Ukraine comme il l’a fait avec la Géorgie en 2008, pour la faire entrer dans ce qui constitue le grand projet de son troisième mandat présidentiel, "l’Union eurasienne", qui serait un ensemble rival de l’Union européenne, et qui recouvrirait à peu près les frontières de l’URSS. Poutine craindrait à ce titre, et par-dessus tout, la possibilité d’une entrée de l’Ukraine dans l’Otan.
 
La Croix rappelle qu’à Kiev, des milliers de manifestants sont revenus place Maïdan pour lui demander de renoncer à intervenir militairement. Poutine, "lui-même confronté aux aspirations de nombreux citoyens à plus de démocratie, à plus de liberté". "Est-ce là sa faille, une contagion qu’il craindrait pour lui-même?"
 
L’Humanité parle d’une "crise majeure en Europe" et plaide pour "la médiation plutôt que les canons".
 
Enfin Libération rend hommage au cinéaste Alain Resnais, disparu samedi à l’âge de 91 ans. "Cinéma mon amour", le journal revient sur l’immense carrière du réalisateur le plus emblématique du Nouveau Cinéma français.
 
Alain Resnais, ce "génial arpenteur de l’imaginaire",  dont la Croix, n’oublie pas les interrogations sur l’Histoire - réflexions retranscrites dans le bouleversant Nuit et Brouillard.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/04/2018 revue de presse

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

Dans la presse ce mardi 24 avril : le drame qui a touché hier la ville de Toronto, au Canada, où un conducteur a foncé sur la foule faisant 10 morts et 15 blessés. Des soldats et...

En savoir plus

24/04/2018 revue de presse

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

À la une de la presse ce mardi 24 avril : l’assassinat du numéro deux de la rébellion houthie au Yémen, le cinquième anniversaire du drame du Rana Plaza au Bangladesh, ainsi que...

En savoir plus

23/04/2018 revue de presse

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

Dans la presse ce lundi 23 avril : le mouvement de contestation en Arménie, la suite des révélations de Libération sur le cimentier Lafarge en Syrie, la controverse sur loi asile...

En savoir plus

23/04/2018 revue de presse

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

À la une de la presse ce lundi 23 avril : les commentaires de la presse française et américaine sur la visite d’État d’Emmanuel Macron aux États-Unis qui commence aujourd’hui,...

En savoir plus

20/04/2018 Immigration

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

Dans cette seconde revue de presse du vendredi 20 avril : le tollé suscité en Grande-Bretagne par l'arrêt des soins d'un immigré de la génération Windrush oubliée par le...

En savoir plus