Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Afrique

Bouteflika : "Je suis venu déposer officiellement ma candidature"

© AFP

Vidéo par Sandrine GOMES

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/03/2014

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, affaibli par des problèmes de santé, s'est présenté en personne, lundi, pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle du mois d'avril auprès du Conseil constitutionnel.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin aux spéculations et s'est présenté en personne, lundi 3 mars, pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle du mois d'avril, auprès du Conseil Constitutionnel, selon le correspondant de FRANCE 24 sur place, Kamel Zait.

"Je suis venu ici pour te dire bonjour et pour déposer officiellement ma candidature conformément à l'article 74 de la Constitution et à la loi électorale", a déclaré le président Bouteflika, assis dans un fauteuil face au président du Conseil constitutionnel Mourad Medelci, devant les caméras de la télévision publique.

Sa voix était à peine audible mais il a croisé les doigts de ses deux mains, montrant une amélioration de ses mouvements par rapport à de précédentes images où un bras paraissait figé.

La participation, grande inconnue du scrutin

Il s'agit de ses premiers propos publics après son AVC du 27 avril 2013 qui l'a maintenu hospitalisé à Paris durant 80 jours, ce qui a suscité des interrogations sur sa capacité à continuer à diriger le pays.

Le chef de l'État ne s'était pas exprimé en public depuis son discours de Setif en mai 2012. Le 22 février, c'est son Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui a officiellement annoncé sa candidature. Le 2 mars, c'est son ministre de la justice, Tayeb Louh, qui a lu son message pressant "tous les citoyens à participer massivement à la présidentielle".

Car la grande question soulevée par les observateurs en Algérie ne porte pas tant sur la victoire d'Abdelaziz Bouteflika, que sur le taux de participation.

La perspective d'un quatrième mandat du président a généré des manifestations à travers le pays, dont une réprimée violemment samedi à Alger, et donné naissance à un mouvement baptisé "Barakat", uniquement dédié à lutter contre cette candidature.

Abdelaziz Bouteflika a fêté dimanche ses 77 ans et, selon l'opposition, reste très affailbli par un AVC qui l'a immobilisé 80 jours en France, d'où il est rentré le 16 juillet dernier.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 03/03/2014

  • ALGÉRIE

    Pour Bouteflika, la présidentielle sera “une fête pour l’Algérie”

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Alger : la police réprime avec force une manifestation anti-Bouteflika

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Le président algérien Bouteflika brigue un quatrième mandat à la présidentielle d'avril

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)