Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

L'ONU recommande de déployer 11 820 Casques bleus en Centrafrique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2014

Ban Ki-moon s'est prononcé lundi en faveur du déploiement en Centrafrique de 10 000 soldats et 1 820 policiers. Le secrétaire général de l'ONU a précisé que leur mandat serait centré sur "la protection des civils".

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a recommandé lundi 3 mars de déployer en Centrafrique 11.820 Casques bleus, soit 10.000 soldats et 1.820 policiers, afin de rétablir l'ordre et la sécurité.

Dans un rapport dont l'AFP a eu copie et qui a été transmis aux quinze pays membres du Conseil de sécurité, M. Ban précise que "la priorité de la mission des Nations unies, dans une phase initiale, doit être la protection des civils".

Le mandat de cette future opération de maintien de la paix serait ensuite progressivement élargi pour couvrir "le soutien au processus politique" de transition, notamment la restauration de l'autorité de l'État sur tout le pays et l'organisation d'élections. La mission sera également responsable de la protection de la livraison de l'aide humanitaire, de veiller au respect des droits de l'Homme et au retour des milliers de personnes déplacées par les violences.

Selon des diplomates et des responsables de l'ONU, les premiers Casques bleus ne pourront se déployer que dans six mois au mieux, en septembre ou octobre 2014, vu le temps nécessaire pour monter une telle opération.

La RCA est livrée depuis près d'un an à l'anarchie et au chaos, avec des violences entre communautés musulmane et chrétienne qui font craindre à l'ONU un génocide et un nettoyage ethnique menant à une partition de fait du pays. Une force panafricaine de près de 6.000 hommes, la Misca, dépendant de l'Union africaine, est déjà présente sur le terrain, ainsi que les 2.000 soldats français de l'opération Sangaris. Les Européens ont aussi été sollicités pour envoyer des troupes et se sont engagés à contribuer jusqu'à un millier d'hommes.

Avec AFP

Première publication : 03/03/2014

  • CENTRAFRIQUE

    En proie à la violence, Bangui accueille François Hollande

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Centrafrique : le Parlement français vote la prolongation de Sangaris

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Mort accidentelle d'un militaire français de l'opération Sangaris en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)