Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Asie - pacifique

Un tribunal d'Islamabad visé par un attentat suicide

© AFP | Des policiers patrouillent devant le tribunal d'Islamabad ciblé par des terroristes.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2014

Au moins 11 personnes ont été tuées, et plusieurs dizaines d'autres blessées, lundi matin, dans un attentat contre un tribunal de la capitale pakistanaise Islamabad. Les assaillants tentaient de libérer un homme qui comparaissait.

L’attaque a eu lieu en plein centre-ville de la capitale pakistanaise. Lundi 3 mars, des hommes armés ont fait irruption dans un tribunal d’Islamabad, non loin d'un centre commercial très fréquenté, ouvrant le feu sur la foule. Selon des sources policière citées par l’AFP, deux d’entre eux ont ensuite déclenché leurs ceintures d’explosifs. Au moins 11 personnes ont été tuées, et plusieurs dizaines d’autres blessées.

Les terroristes ont visiblement tenté de libérer un de leurs amis qui comparaissait devant ce tribunal. "Onze personnes ont perdu la vie et 24 autres ont été blessées", a déclaré à l'AFP le chef de la police d'Islamabad, Sikandar Hayat. Selon l'hôpital où les victimes ont été transportées, la moitié des blessés étaient dans un état critique. Tous les terroristes ont pris la fuite.

"Trois ou quatre explosions"

"J'ai entendu trois ou quatre explosions, puis j'ai été transporté d'urgence à l'hôpital pour des blessures", a déclaré Sajjat Hussain, un commerçant établi tout près du tribunal. "Il y a eu une explosion, puis il y a eu de nombreux tirs d’arme à feu. Les tireurs visaient tout le monde", raconte quant à lui Faisal Ali, un homme d’affaire témoin de l’attaque.

Aucune revendication n’a, pour l’heure, été formulée. De fréquents attentats, perpétrés par les Taliban pakistanais, ont lieu autour d’Islamabad. Mais dans la ville, où siège le gouvernement du Pakistan, ce genre d’attaque reste rare.

Les Taliban ont décrété un cessez-le-feu d’un mois ce week-end afin de prendre part à des négociations de paix avec le gouvernement.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 03/03/2014

  • PAKISTAN

    L’armée pakistanaise bombarde les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Au moins 20 soldats tués dans un attentat revendiqué par les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un adolescent se sacrifie pour sauver son école d'une attaque kamikaze

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)