Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Israël dit avoir intercepté un navire d'armes iraniennes en mer Rouge

© AFP | Le ministre de la Défense israélien Moshe Yaalon

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/03/2014

L'État hébreu a annoncé mercredi avoir intercepté en mer Rouge un navire transportant "une cargaison iranienne d'armes sophistiquées" destinées à des groupes armés de la bande de Gaza.

C'est la preuve que le gouvernement israélien attendait. L'État hébreu a annoncé avoir intercepté mercredi 5 mars en mer Rouge un navire transportant "une cargaison iranienne d'armes sophistiquées", destinées à des groupes armés palestiniens à Gaza. Une preuve pour les autorités israéliennes de la menace représentée par Téhéran.

"Au moment où il parle avec les grandes puissances mondiales, l'Iran sourit et dit toutes sortes de choses agréables. Mais ce même Iran envoie des armes meurtrières aux organisations terroristes", a accusé dans un communiqué vidéo le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, en visite aux États-Unis où il mène précisément une campagne contre Téhéran.

Le Premier ministre faisait référence aux négociations en cours entre l'Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire controversé de Téhéran.

L'Iran, "plus grand exportateur de terrorisme dans le monde"

Selon Peter Lerner, porte-parole de l'armée israélienne, c'est aux premières heures que "les forces israéliennes ont arraisonné dans les eaux internationales, entre le Soudan et l'Erythrée, un cargo qui transportait une cargaison d'armes iraniennes à destination de la bande de Gaza".

"L'équipage du navire, le Klos-C, qui battait pavillon panaméen, n'a pas opposé de résistance", a-t-il précisé. "Des dizaines de missiles sol-sol M-302 de fabrication syrienne ont notamment été trouvés. S'ils avaient atteint leur destination, ils auraient menacé des millions d'Israéliens", a-t-il ajouté.

Partie de Téhéran, la cargaison a été acheminée vers le port iranien de Bandar Abbas pour être chargé sur Klos-C. Ce bateau a ensuite "gagné le port irakien d'Oum Qasr où il a embarqué d'autres conteneurs de sacs de ciment afin de parachever le camouflage", selon la même source.

Lors de l'interception, dont l'armée a diffusé des photos et des vidéos, le cargo se dirigeait vers Port-Soudan, d'où les armes auraient été acheminées par voie terrestre vers Gaza via la péninsule égyptienne du Sinaï, selon la même source.

"Il apparaît une fois de plus que l'Iran continue à être le plus grand exportateur de terrorisme dans le monde", a déclaré le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon.

Un responsable militaire iranien, cité par la chaîne de télévision iranienne arabophone Al-Alam, a démenti les allégations israéliennes. En mars 2011, la marine israélienne avait arraisonné en Méditerranée un cargo, affirmant qu'il transportait des armes iraniennes vers Gaza. L'Iran avait également démenti.

Avec AFP

 

 

Première publication : 05/03/2014

  • PROCHE-ORIENT

    L'armée israélienne affirme avoir blessé deux membres du Hezbollah

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Netanyahou invité vedette de la conférence annuelle du lobby pro-Israël AIPAC

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Iran : Israël dénonce le "mauvais accord" de Genève

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)