Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un mois après le début des manifestations la France suspend sa coopération sécuritaire

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le prélèvement à la source : une fausse bonne idée?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dominique A, artiste exigeant

En savoir plus

FOCUS

Népal : difficile retour sur les bancs de l'école, un mois après le séisme

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Nigeria : accord des distributeurs de carburant sur la fin de la grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi : "Tout va très bien Madame la Marquise"

En savoir plus

DÉBAT

Burundi : l'impossible dialogue entre pouvoir et opposition? (partie 2)

En savoir plus

Moyen-Orient

L'armée israélienne affirme avoir blessé deux membres du Hezbollah

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/03/2014

Tsahal a affirmé mercredi matin avoir blessé de ses tirs deux membres du Hezbollah libanais près de la frontière syrienne dans le nord du Golan. Les deux hommes tentaient de placer un engin explosif.

Regain de tension entre Israël et le Hezbollah. L'armée israélienne a affirmé, mercredi 5 mars au matin, avoir tiré et blessé deux membres du Hezbollah libanais dans le nord du plateau du Golan près de la frontière syrienne. Selon Tsahal, les deux hommes étaient en train de placer un engin explosif.

"Deux terroristes affiliés au Hezbollah ont été identifiés alors qu'ils tentaient de placer un engin explosif près de la frontière israélo-syrienne, dans le nord du plateau du Golan. Les forces de l'armée israélienne ont répondu immédiatement et tiré vers les suspects (...) qu'elles ont touchés", a ainsi indiqué l'armée dans un communiqué.

Le puissant mouvement chiite libanais avait menacé la semaine dernière de riposter à un raid mené par Israël contre une de ses positions au Liban, le premier depuis la guerre qu'ils se sont livrée en 2006.

En mai 2013, Israël avait visé à deux reprises en territoire syrien des convois transportant des armes destinées, selon l'Etat hébreu, au Hezbollah. Et le 1er novembre, des médias avaient rapporté des frappes israéliennes contre une base aérienne près de Damas, où se trouvaient des missiles destinés au Hezbollah.

Israël est officiellement en état de guerre avec la Syrie. Il occupe depuis 1967 quelque 1 200 km² du plateau du Golan qu'il a annexés, une décision que n'a jamais reconnue la communauté internationale, environ 510 km² restant sous contrôle syrien.

Pour sa part, la Syrie a annoncé qu'Israël avait tiré mercredi matin quatre roquettes à partir du Golan occupé vers la Syrie, l'accusant d'avoir "violé" ainsi l'accord de désengagement des forces syriennes et israéliennes sur le Golan.

La situation sur le plateau du Golan est tendue depuis le début du conflit en Syrie en 2011, mais les incidents sont restés mineurs, avec quelques tirs à l'arme légère ou au mortier auxquels l'armée israélienne a souvent répliqué.
 
Avec AFP

Première publication : 05/03/2014

  • LIBAN

    Nasrallah promet de "régler ses comptes" avec les Israéliens

    En savoir plus

  • SYRIE - LIBAN

    Syrie : le Hezbollah se prépare à livrer bataille pour la reconquête de Qalamoun

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Bachar al-Assad menace Israël d’ouvrir à nouveau le front du Golan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)