Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

EUROPE

Deux militantes Femen manifestant contre Poutine arrêtées en Crimée

© AFP | Arrestation d'une Femen en Crimée

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2014

Deux activistes du groupe d'origine ukrainienne Femen ont été arrêtées, jeudi, à Simféropol, capitale de Crimée. Seins nus, elles ont fait irruption dans un rassemblement devant le Parlement local pour dénoncer la "guerre de Poutine".

Comme à leur habitude, elles manifestaient seins nus. Cette fois dans leur patrie d'origine, l'Ukraine, aux cris de "Stop Putin's war !" (Arrêtez la guerre de Poutine !). Deux militantes Femen ont été arrêtées, jeudi 6 mars, à Simféropol, capitale de la région de Crimée. Elles avaient fait irruption dans un rassemblement devant le Parlement local, qui a voté dans la matinée un décret en faveur du rattachement à la Russie.

L'une d'entre elles a très rapidement été interpellée, tandis que la seconde a couru sur la vaste esplanade en criant "Stop Putin's war !" ("Arrêtez la guerre de Poutine !"), avant d'être arrêtée par des cosaques, présents en nombre, puis embarquée dans une voiture par des membres des forces de l'ordre, a constaté l'AFP. Leurs noms, leur nationalité et l'endroit où la police les avaient emmenées restent inconnus.

La foule, composée d'une centaine de personnes agitant notamment des drapeaux russes, a hurlé "Honte à toi !", "Prostituée !". Devant le Parlement, une femme a crié au micro : "Regardez de quelle manière l'Occident nous provoque !".

Le mouvement Femen est né en Ukraine et s'est fait connaître par ses actions hautement médiatiques, au cours desquelles ses militantes apparaissent les seins nus. Ces femmes n'ont plus aujourd'hui de représentation en Ukraine. Elles ont en revanche ouvert un centre à Paris.

Cette action s'est tenue devant le Parlement de Crimée, alors qu'il a annoncé jeudi matin la tenue le 16 mars prochain d'un référendum autour du rattachement de la province à la Russie. Les électeurs de Crimée, un territoire stratégique pour Moscou où les forces russes encerclent depuis le 28 février la plupart des bases militaires ukrainiennes, auront le choix entre un rattachement à la Russie et une autonomie nettement renforcée.

Avec AFP

Première publication : 06/03/2014

  • UKRAINE

    L'armée ukrainienne prête à agir en cas d'escalade dans l'intervention russe

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, des Femen urinent sur la photographie du président ukrainien

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)