Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

EUROPE

Deux militantes Femen manifestant contre Poutine arrêtées en Crimée

© AFP | Arrestation d'une Femen en Crimée

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2014

Deux activistes du groupe d'origine ukrainienne Femen ont été arrêtées, jeudi, à Simféropol, capitale de Crimée. Seins nus, elles ont fait irruption dans un rassemblement devant le Parlement local pour dénoncer la "guerre de Poutine".

Comme à leur habitude, elles manifestaient seins nus. Cette fois dans leur patrie d'origine, l'Ukraine, aux cris de "Stop Putin's war !" (Arrêtez la guerre de Poutine !). Deux militantes Femen ont été arrêtées, jeudi 6 mars, à Simféropol, capitale de la région de Crimée. Elles avaient fait irruption dans un rassemblement devant le Parlement local, qui a voté dans la matinée un décret en faveur du rattachement à la Russie.

L'une d'entre elles a très rapidement été interpellée, tandis que la seconde a couru sur la vaste esplanade en criant "Stop Putin's war !" ("Arrêtez la guerre de Poutine !"), avant d'être arrêtée par des cosaques, présents en nombre, puis embarquée dans une voiture par des membres des forces de l'ordre, a constaté l'AFP. Leurs noms, leur nationalité et l'endroit où la police les avaient emmenées restent inconnus.

La foule, composée d'une centaine de personnes agitant notamment des drapeaux russes, a hurlé "Honte à toi !", "Prostituée !". Devant le Parlement, une femme a crié au micro : "Regardez de quelle manière l'Occident nous provoque !".

Le mouvement Femen est né en Ukraine et s'est fait connaître par ses actions hautement médiatiques, au cours desquelles ses militantes apparaissent les seins nus. Ces femmes n'ont plus aujourd'hui de représentation en Ukraine. Elles ont en revanche ouvert un centre à Paris.

Cette action s'est tenue devant le Parlement de Crimée, alors qu'il a annoncé jeudi matin la tenue le 16 mars prochain d'un référendum autour du rattachement de la province à la Russie. Les électeurs de Crimée, un territoire stratégique pour Moscou où les forces russes encerclent depuis le 28 février la plupart des bases militaires ukrainiennes, auront le choix entre un rattachement à la Russie et une autonomie nettement renforcée.

Avec AFP

Première publication : 06/03/2014

  • UKRAINE

    L'armée ukrainienne prête à agir en cas d'escalade dans l'intervention russe

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, des Femen urinent sur la photographie du président ukrainien

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)