Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Saadi Kadhafi extradé par le Niger vers la Libye

© AFP/ Saadi Kadhafi

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2014

Saadi Kadhafi, l’un des sept fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi, a été extradé en Libye par le Niger, où il s’était réfugié après le renversement de son père, en 2011. Il est notamment recherché pour expropriation forcée.

Le gouvernement libyen a annoncé que Saadi Kadhafi, l’un des fils de l’ancien guide déchu, Mouammar Kadhafi, était arrivé jeudi 6 mars à Tripoli, après que le Niger a décidé de son extradition.

Le fils Kadhafi avait fui vers le Niger en 2011 après le renversement de son père du pouvoir libyen. Tripoli réclamait son extradition depuis.

"Le gouvernement libyen a récupéré aujourd'hui Saadi Kadhafi et il est arrivé à Tripoli", écrivent les services du Premier ministre, Ali Zeidan, dans un communiqué.

Remerciant le Niger pour sa coopération, le gouvernement libyen promet que Saadi Kadhafi sera traité conformément aux normes internationales sur les prisonniers.

Une milice pro-gouvernementale a diffusé sur son site internet ce qu'elle présente comme des photos de Saadi Kadhafi vêtu d'un uniforme bleu de détenu. Des sites d'information libyens ont aussi publié des photos le montrant en prison, la tête rasée.

Saadi Kadhafi, homme d'affaires et footballeur professionnel avant son exil au Niger, n'est pas recherché par la Cour pénale internationale (CPI), contrairement à son frère Saïf al-Islam.

La justice libyenne souhaite cependant le juger pour expropriation forcée et intimidation par les armes du temps où il dirigeait la Fédération libyenne de football.

En revanche, son frère Saïf al-Islam a été inculpé de crimes contre l'humanité par la CPI. Il était autrefois considéré comme le dauphin de son père. Fin 2011, il a été capturé par une milice de Zentane, localité située au sud-ouest de la capitale, qui se refuse à le transférer aux autorités libyennes.

Avec Reuters

Première publication : 06/03/2014

  • LIBYE

    Un ingénieur français assassiné à Benghazi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les Libyens élisent sans enthousiasme leur Assemblée constituante

    En savoir plus

  • ActuElles

    Libye : les viols reconnus comme des crimes de guerre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)