Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Damas ne détruira pas ses sites d'armes chimiques à temps

© Capture d'écran de la télévision syrienne

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2014

La Syrie a pris du retard dans la destruction de ses sites de production d'armes chimiques, a annoncé jeudi une source à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). La date butoir était fixée au 15 mars.

Déjà en retard fin décembre dans la destruction de ses armes chimiques, la Syrie ne pourra pas non plus respecter la date du 15 mars pour la destruction de l'ensemble de ses sites de production, a indiqué, jeudi 6 mars, une source au sein de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), citée par l'agence Reuters.

Damas, qui a déclaré l'existence de 12 sites de production de ce type d'armes à l'OIAC, avait jusqu'au 15 mars pour procéder à leur démantèlement dans le cadre d'un accord conclu sous l'égide des États-Unis et de la Russie.

Anticipant ce retard, Sigrid Kaag, coordinatrice de la mission chargée de superviser ce processus.avait toutefois estimé, lors d'une conférence de presse du mercredi 5 mars, que le mois de mars serait déterminant pour que la Syrie respecte le calendrier de destruction de son arsenal chimique.

Sigrid Kaag s'adressait aux journalistes après avoir rendu compte à huis clos au Conseil de sécurité de l'ONU des progrès du désarmement chimique en Syrie. Celui-ci est mené par une mission conjointe de l'Organisation pour les armes chimiques (OIAC) et de l'ONU aux termes d'une résolution du Conseil.

Elle a souligné que le gouvernement syrien avait récemment "accéléré et intensifié ses efforts" et s'est aussi félicité de "l'unité et de la détermination", manifestée mercredi, par le Conseil de sécurité sur ce dossier.

D'ici au 30 juin

Selon le calendrier fixé par l'ONU à la suite d'un accord russo-américain, les armes chimiques syriennes doivent être complètement détruites au 30 juin. Mais la Syrie a déjà manqué plusieurs dates intermédiaires pour l'évacuation ou la destruction de son arsenal chimique.

Après avoir indiqué récemment vouloir terminer l'évacuation pour la fin mai, la Syrie a proposé une nouvelle feuille de route qui prévoit une évacuation pour la fin avril. Damas a de plus détruit sur son territoire 93 % de son stock d'isopropanol, qui est nécessaire à la production du neurotoxique sarin.

Le 6 février, le Conseil de sécurité avait adressé un avertissement au régime syrien, lui demandant de "respecter ses obligations" et d'accélérer le transport hors de Syrie de ses armes chimiques.

Avec Reuters

Première publication : 06/03/2014

  • ARSENAL SYRIEN

    Londres charge Veolia de détruire des produits chimiques syriens

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Il sera très compliqué de détruire l'arsenal chimique syrien en peu de temps"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Malgré la guerre, Damas prépare la réélection de Bachar al-Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)