Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec le Panama

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2014

Caracas a annoncé, mercredi, la rupture de ses relations diplomatiques avec le Panama, qui souhaite que le président Nicolas Maduro réponde des violences au Venezuela. La mesure s’accompagne d’un gel des relations commerciales entre les deux pays.

Le Venezuela a décidé, mercredi 5 mars, de rompre ses "relations politiques et diplomatiques" et de geler ses relations commerciales avec le Panama. Le président Nicolas Maduro reproche à son voisin panaméen d'avoir proposé une réunion de l'OEA (Organisation des États américains) pour débattre de la question des manifestations en cours au Venezuela.

"Devant la conspiration ouverte par l'ambassadeur du gouvernement panaméen à Washington au sein de l'OEA, j'ai décidé de rompre les relations politiques et diplomatiques avec le gouvernement actuel du Panama et de geler toutes les relations commerciales", a expliqué Nicolas Maduro, qui s’exprimait lors d’une cérémonie de commémoration du premier anniversaire de la mort de son prédécesseur Hugo Chavez à Caracas.

"Personne ne doit conspirer impunément pour demander une intervention contre notre patrie, c'en est assez ! J'appelle le peuple à s'unir!", a-t-il martelé.

À la demande du gouvernement panaméen, l'OEA, dont le siège est à Washington, a annoncé mercredi qu’une réunion privée aurait lieu le lendemain pour décider de convoquer les ministres des Affaires étrangères afin de tenter de trouver des solutions face au mouvement de protestation au Venezuela.

"Le Conseil permanent de l'Organisation des États Américains, par décision de sa présidence, se réunira en session privée le jeudi 6 mars 2014", indique l'organisme dans un communiqué.

Depuis un mois, la position du président Maduro est fragilisée par les manifestations d'opposants et d'étudiants. Ils jugent son gouvernement responsable de l'insécurité, de l'inflation record et de pénuries récurrentes de produits de première nécessité. Les heurts entre les protestataires et les forces de l’ordre ont fait 18 mort et 260 blessés.

Avec AFP

Première publication : 06/03/2014

  • VENEZUELA

    Reportage : "Maduro ne sera jamais à la hauteur de Chavez"

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le bras de fer entre le gouvernement et la rue perdure à l’ouverture du carnaval

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    L'opposition vénézuélienne rejette l'idée d'un "dialogue national"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)