Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

Afrique

Égypte : nouvelles violences meurtrières lors de manifestations pro-Morsi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/03/2014

Au moins trois personnes ont été tuées et 45 autres blessées, vendredi, dans des affrontements entre manifestants pro-Morsi et forces de l'ordre. Depuis la destitution du président Morsi en juillet 2013, ses partisans ont manifesté chaque vendredi.

Nouvelles violences meurtrières lors de manifestations d'islamistes en Égypte. Au moins trois personnes ont été tuées et 45 autres blessées, vendredi 7 mars au Caire, lors de d'affrontements entre manifestants favorables au président islamiste déchu Mohamed Morsi et forces de l'ordre.

Selon le ministère de la Santé, trois personnes non identifiées ont été tuées au Caire et 23 autres blessées. Cinq autres personnes ont été blessées à Fayyoum, au sud-est de la capitale, à Charquiya dans le delta du Nil et à Alexandrie, au nord du pays. En outre, 17 policiers ont été blessés lors des heurts au sein de la capitale égyptienne et trois voitures des forces de l'ordre ont été incendiées, selon un responsable de la sécurité.

Le ministère de l'Intérieur a également fait état de l'arrestation d'une soixantaine de partisans de Mohamed Morsi lors de cette journée traditionnelle de mobilisation.

1 400 manifestants pro-Morsi tués

Ces rassemblements sont souvent marqués par des heurts parfois meurtriers entre des pro-Morsi d'un côté et les forces de sécurité et des civils anti-Morsi de l'autre. Comme chaque vendredi depuis la destitution et l'arrestation en juillet 2013 de Mohamed Morsi, les partisans du chef d'État déchu ont manifesté dans plusieurs villes du pays contre le nouveau gouvernement mis en place par l'armée.

Depuis la destitution par l'armée du premier président élu démocratiquement d'Égypte, au moins 1 400 manifestants pro-Morsi ont été tués, selon Amnesty International, par les forces de l'ordre qui répriment toute mobilisation de l'opposition, ou par des partisans des nouvelles autorités. En outre, des milliers de personnes ont été arrêtées.

Les Frères musulmans ont été désignés en décembre comme une "organisation terroriste". Depuis, ses centaines de milliers de membres risquent jusqu'à cinq ans de prison s'ils manifestent ou sont en possession d'écrits ou d'enregistrements de la confrérie. Et leurs dirigeants, dont la plupart sont actuellement jugés pour plusieurs chefs d'accusation, risquent la peine capitale.

Avec AFP

Première publication : 07/03/2014

  • ÉGYPTE

    Égypte : la justice interdit toute activité au groupe palestinien Hamas

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'ex-ministre de l'Habitat Ibrahim Mahlab nommé Premier ministre en Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Morsi accusé de complot avec l'Iran en vue de déstabiliser l'Égypte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)