Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Commission européenne : l'équipe Juncker passe son grand oral

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

SPORT

Jeux paralympiques de Sotchi : l'incroyable destin de cinq athlètes

© AFP | L'Américaine Amy Purdy

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 07/03/2014

Les Jeux paralympiques d'hiver débutent, vendredi, à Sotchi. Cette compétition met en avant des athlètes qui ont surmonté leur handicap grâce au sport. FRANCE 24 vous propose de découvrir l'histoire de cinq d'entre eux.

Du 7 au 16 mars, 575 athlètes venus de 45 pays participeront aux Jeux paralympiques de Sotchi. Pour la première fois, la Russie organise des jeux réservés aux handicapés, dans un pays où ils ont souvent été mis à l'écart de la société et cantonnés dans des instituts spécialisés.

Ces sportifs disputeront des épreuves de ski, de biathlon, de ski de fond, de curling en chaise ou encore de hockey sur luge. Beaucoup d’entre eux ont dû faire preuve de courage pour réussir à dépasser leur handicap et à arriver au plus haut niveau. Qu’ils soient invalides depuis la naissance ou à la suite d’un accident ou d’une maladie, ces athlètes sont des exemples de ténacité. FRANCE 24 a sélectionné le parcours de cinq de ces participants aux Jeux paralympiques.

Tatyana McFadden, de l'orphelinat russe à l’équipe américaine

À 24 ans, Tatyana McFadden est l’une des stars du monde handisport. Cette Américaine, spécialiste d’athlétisme, a déjà 10 médailles paralympiques à son palmarès (trois en or, quatre en argent, trois en bronze) récolté à Athènes, Pékin et Londres. Elle est aussi connue comme la première personne à avoir gagné les quatre grands marathons (Boston, Londres, Chicago et New York) en une seule année. Après avoir brillé dans les courses en fauteuil, elle s’est lancée un nouveau défi en participant aux Jeux d’hiver. Elle a été sélectionnée par les États-Unis pour les épreuves de ski de fond.

À Sotchi, la jeune femme retrouvera son pays d’origine. Tatyana McFadden est en effet née à Saint-Pétersbourg en 1988. Souffrant de spina bifida, une malformation congénitale qui paralyse les jambes, elle a été abandonnée à la naissance par sa mère. Après avoir vécu six ans dans un orphelinat, la future championne a finalement été adoptée par Deborah McFadden, une représentante du Département de la santé et des services sociaux américains et élevée à Baltimore aux États-Unis. Comme elle l’a affirmé sur CNN, elle est heureuse de pouvoir renouer avec la Russie et de servir d’exemple : "Cela fait du bien d’être de retour et de montrer que les athlètes handicapés peuvent avoir une vie normale et qu’il faut leur offrir des opportunités".

Un jour dans la vie de Tatyana McFadden

Yohann Taberlet, un grand espoir tricolore

Parmi les 14 athlètes français présents aux Jeux paralympiques de Sotchi, Yohan Taberlet représente l’une des plus grandes chances de médailles. Après avoir participé aux Jeux de Turin en 2006 et de Vancouver en 2010, il espère enfin monter sur le podium. "Je pense être en mesure de décrocher l'or, au moins sur la descente. J’ai 32 ans, et ça doit faire 30 ans que je rêve de ça", a-t-il ainsi expliqué sur le site de FranceTV sport. Né à Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie, il a été initié dès sa plus tendre enfance au ski. Mais après des débuts prometteurs à l’adolescence au plus haut niveau, le jeune homme a dû mettre fin à sa carrière de valide, en raison d’un grave accident de parapente survenu à l’âge de 20 ans.

Devenu paraplégique, Yohan Taberlet n’a toutefois pas abandonné son rêve de compétition. En fauteuil, le Français s’est forgé un beau palmarès ces dernières années avec des titres de champion du monde par équipe en géant, vice-champion du monde en slalom et une médaille de bronze en super-combiné.

Dominic Larocque, ancien soldat en Afghanistan

Comme plusieurs athlètes présents aux Jeux paralympiques de Sotchi, le Canadien Dominic Larocque est un ancien soldat. Engagé en Afghanistan, il a été gravement blessé en 2007 lorsque son véhicule a roulé sur un engin explosif. Après avoir été amputé de la jambe gauche, ce caporal a choisi de se consacrer au sport. Athlète accompli avant son accident, il s’est essayé au hockey sur luge. "Pouvoir en même temps coordonner et contrôler la rondelle et avancer est la chose la plus difficile à apprendre, car tout se fait avec les bras", a-t-il raconté sur le site officiel de l’équipe paralympique canadienne.

Même s’il continue de travailler pour les forces armées canadiennes, cet athlète de 26 ans parcourt le monde suivant les compétitions internationales. En 2013, il a notamment été sacré champion du monde de hockey sur luge avec son équipe nationale.

Dominic Larocque surnommé "le guerrier"

Amy Purdy, sélectionnée pour "Danse avec les stars"

Originaire du Nevada, l’Américaine Amy Purdy a vu sa vie basculer à l’âge de 19 ans. Après avoir contracté un méningocoque, la jeune femme a dû être amputée des deux jambes. Passionnée de snowboard, cette sportive a réussi à revenir à la compétition moins de deux ans après cette épreuve. "Si quelqu’un m’avait dit que je perdrais mes jambes à l’âge de 19 ans, je pense que je n’aurais jamais pensé pouvoir surmonter une telle chose. Mais, c’est arrivé et j’ai réalisé qu’il y avait beaucoup de choses qui en valaient la peine et que ma vie n’était pas centrée sur mes jambes", avait-elle confié en 2012 à la chaîne ABC.

Après avoir remporté trois médailles d’or en Coupe du monde, elle est l’une des favorites à Sotchi. L’Américaine, âgée de 34 ans, est aussi connue pour ses actions en dehors des pistes. Elle a créé en 2005 l’association "Adaptive Action Sports", qui vise à promouvoir la pratique de l’handisport. Sans se soucier le moins du monde de ses prothèses, la jeune femme fera également partie de la prochaine saison de la célèbre émission "Danse avec les stars".

Ben Tudhope, le plus jeune athlète

À 14 ans, l’Australien Ben Tudhope est le plus jeune sportif des Jeux paralympiques de Sotchi. Souffrant d’une hémiplégie, une paralysie partielle du côté gauche, depuis la naissance, cet adolescent de Sydney s’est passionné pour le snowboard après avoir été initié par sa sœur. Très doué, il a réussi à obtenir son ticket pour la Russie, malgré son jeune d’âge. Devenu une source d’inspiration pour les jeunes handicapés, Ben Tudhope ne se met pas spécialement la pression pour la compétition. "Gagner de l’expérience est tout ce qui compte, mais mon objectif principal est d’être classé parmi les dix premiers", a-t-il résumé au journal australien "Herald Sun".

Première publication : 07/03/2014

  • RUSSIE

    Les Jeux paralympiques de Sotchi s’ouvrent sur fond de brouille diplomatique

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sotchi : un appel aux dons pour la skieuse russe paralysée

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Sotchi : les athlètes russes dopés au gaz, selon une chaîne allemande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)