Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Ukraine : à la recherche des disparus de Donetsk

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hiroshima : une visite sans excuses"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"King Canto, un vrai cong ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Croissance, terrorisme, migrants : les grands défis du G7 au Japon (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Croissance, terrorisme, migrants : les grands défis du G7 au Japon (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Espagne : des salariés dénoncent leurs conditions de travail dans les abattoirs catalans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le "chantage" de la CGT

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Il y a une gémellité atroce entre Assad et l’EI"

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Les Peshmerga sont les seuls à mener vraiment la guerre contre l’EI"

En savoir plus

SPORT

Les Jeux paralympiques de Sotchi s’ouvrent sur fond de brouille diplomatique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/03/2014

La Russie accueille, à partir de vendredi, les premiers Jeux paralympiques de son histoire. Un événement sportif dont la portée universelle est menacée par le boycott déjà annoncé de plusieurs diplomaties occidentales.

La cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi doit marquer vendredi le début de la 11e édition d’un événement sportif majeur. Mais sur cet événement planera pourtant avec insistance l'ombre de la crise ukrainienne.

Alors que l'occupation de fait de la Crimée par les troupes russes rappelle les tensions révolues de la guerre froide, les athlètes ont été accueillis par une petite cérémonie jeudi au village olympique.

Parmi eux figuraient 31 Ukrainiens, qui réservaient cependant leur réponse définitive quant à leur participation à la compétition. L'équipe vêtue des couleurs bleu et jaune a chanté son hymne en scandant "Paix en Ukraine". Le comité national olympique ukrainien devait annoncer vendredi dans la journée son éventuel boycott.

Poutine parle de "cynisme"

Le président russe Vladimir Poutine, qui a affirmé ces dernières semaines son attachement aux Jeux paralympiques, a dénoncé tout amalgame entre l’événement et la crise en Crimée, affirmant que ce serait "le comble du cynisme que la tenue des Jeux paralympiques soit menacée".

Les menaces et annonces de boycott se sont cependant multipliées ces dernières heures. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a déclaré, vendredi, qu’aucun ministre français ne serait présent lors de la cérémonie d’ouverture. Une annonce qui a emboîté le pas à celle de Washington, Londres et de plusieurs autres capitales.

Avec AFP

Première publication : 07/03/2014

  • ATHLÉTISME

    Championnats du monde handisport : "Surfer sur la vague des Jeux paralympiques"

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Quand les lames deviennent l’enjeu des Jeux paralympiques

    En savoir plus

  • JEUX PARALYMPIQUES

    Les Jeux paralympiques démarrent sur les chapeaux de roues

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)