Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'ex-otage australienne veut rester au Burkina Faso

En savoir plus

Asie - pacifique

Un avion de Malaysia Airlines disparaît avec 239 passagers à bord

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/12/2014

Un vol de la compagnie Malaysia Airlines, reliant Kuala Lumpur à Pékin, a disparu samedi des écrans de contrôle, avec 239 passagers à son bord, dont au moins trois Français. Deux traînées de carburant ont été repérées en mer, selon Hanoï.

Un avion de Malaysia Airlines transportant 239 personnes, dont au moins trois Français, entre Kuala Lumpur et Pékin, a disparu, samedi 8 mars, des écrans de contrôle. L'appareil, dont l’arrivée était prévue à Pékin à 06h30 locales (22h30 GMT vendredi), aurait dû prendre contact avec le poste de contrôle aérien de Ho Chi Minh-Ville à 17h22 GMT mais n'est jamais apparu.

Deux trainées de carburant ont été repérées en mer, ont annoncé les autorités vietnamiennes. Le ministère de la Défense avait auparavant lancé une mission de secours en coordination avec la Malaisie et la Chine. Pékin a de son côté exhorté les autorités malaisiennes à accentuer les recherches.

Carte montrant le trajet de l’avion et l’endroit où le contact a été perdu
© FRANCE 24

La compagnie aérienne a dit ne pas être en mesure d'affirmer que l'avion s'était écrasé, précisant que l'appareil n'avait pas envoyé de signal de détresse ni aucune autre indication signalant un problème. La compagnie s’est déclarée "profondément attristée" et a pris contact avec les proches des 227 passagers. "Nos pensées et nos prières vont à tous les passagers concernés, l'équipage et leurs familles", a précisé Malaysia Airlines.

Une responsable de l'aéroport de la capitale chinoise a indiqué qu'une structure d'urgence avait été mise en place.

Nombre de passagers, classés par nationalité

• Chine : 153
• Malaisie : 38
• Indonésie : 7
• Australie : 6
• Inde : 5
• France : 3
• Etats-Unis : 3
• Nouvelle-Zélande : 2
• Ukraine : 2
• Canada : 2
• Russie : 1
• Italie : 1
• Pays-Bas : 1
• Autriche : 1
• Taïwan : 1

"Nous sommes extrêmement inquiets", a réagi le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, devant des journalistes à Pékin.

Deuxième accident mortel impliquant un Boeing 777

Les autorités malaisiennes ont envoyé un avion, deux hélicoptères et quatre navires pour fouiller une zone de la mer de Chine méridionale, a indiqué Faridah Shuib, porte-parole de l'Agence de surveillance des affaires maritimes de Malaisie. Les Philippines ont également envoyé trois navires de la Marine et un avion de surveillance.

Si l'avion s'est écrasé, il pourrait s'agir du deuxième accident mortel en moins d'un an impliquant un Boeing 777, un appareil qui n'avait auparavant jamais connu le moindre incident grave depuis sa mise en service en 1995. Le 6 juillet dernier, ce Boeing de la compagnie Asiana Airlines s'était écrasé à son atterrissage à San Francisco, faisant trois morts.

"Immense tension" à Pékin

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/03/2014

  • FRANCE

    Des passagers furieux se révoltent dans un avion de Ryanair

    En savoir plus

  • AVIATION

    Aucun survivant après le crash d'un avion mozambicain en Namibie

    En savoir plus

  • TRAFIC DE DROGUES

    Saisie record de cocaïne en France : un cadre d'Air France au Venezuela arrêté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)