Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malaysia Airlines : des débris suspects retrouvés, une désintégration en vol évoquée

© AFP | Des militaires vietnamiens recherchent des débris de l'appareil disparu.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/03/2014

Les autorités vietnamiennes, qui poursuivent les recherches du Boeing 777 disparu samedi, ont affirmé avoir découvert des "débris suspects" en mer. La Malaisie évoque, de son côté, la possibilité d'une "désintégration" de l'appareil en vol.

Les recherches du Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu samedi 8 mars, avancent. De débris, pouvant être des restes de l'appareil, ont été aperçus au large du Vietnam, a déclaré dimanche soir un haut responsable vietnamien. "Un avion vietnamien dit avoir découvert deux objets brisés, semblant appartenir à un avion" au large de l'île de Tho Chu, a dit ce responsable à l'AFP, sous couvert de l'anonymat.

La nuit étant tombée, aucun repêchage n'était envisageable dimanche soir. L'avion a identifié la zone et des bateaux seront dépêchés lundi sur place.

La zone est située au large de l'île de Tho Chu, à la limite des eaux territoriales vietnamiennes et malaisiennes. Dans cette même zone de la mer de Chine, deux traînées de carburant de plusieurs kilomètres avaient été découvertes samedi, jour de la disparition de l'avion.

"Il n'est pas étonnant de mettre du temps à retrouver l'avion"

Des navires de la marine vietnamienne patrouillent également dans les eaux du golfe de Thaïlande à la recherche d'éventuels débris. La Chine et les Philippines ont aussi déployé des navires tandis que les États-Unis, les Philippines et Singapour ont envoyé des avions militaires participer aux recherches.

Une désintégration possible

Les enquêteurs qui travaillent sur la disparition du Boeing 777 de la compagnie Malaysian Airlines évoquent, par ailleurs, la possibilité d'une désintégration en vol de l'appareil en raison de l'absence de gros morceaux de débris retrouvés, a-t-on appris dimanche de source proche de l'enquête à Kuala Lumpur.

"Le fait que nous soyons toujours incapables de trouver des débris semble indiquer que l'appareil s'est probablement désintégré à environ 35 000 pieds", son altitude de croisière, a affirmé cette même source.

Le chef de l'armée de l'air malaisienne a affirmé dimanche que, selon les enregistrements radars, l'avion pourrait avoir fait demi-tour avant de disparaître. La zone de recherche a donc été élargie à la côte occidentale de la Malaisie.

Samedi, les conditions météorologiques semblaient bonnes et l'avion n'a émis aucun signal de détresse avant de disparaître soudainement une heure après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin.

Carte montrant le trajet de l’avion et l’endroit où le contact a été perdu
© FRANCE 24


L’accident de Boeing 777 le plus grave depuis 1995

Le dernier contact avec le vol MH370 a eu lieu à 120 milles nautiques au large de Kota Bharu, sur la côte orientale de la Malaisie continentale, près du golfe de Thaïlande, précise Malaysia Airlines, qui, en matière de sécurité, présente l'un des meilleurs bilans des compagnies de la région.

Parmi les 227 passagers figurent une majorité de Chinois (154) et des ressortissants d'au moins 11 autres pays, dont 38 Malaisiens, six Australiens, quatre Français et trois Américains.

La disparition de l'appareil malaisien rappelle celle du vol 447 d'Air France qui assurait la liaison Rio de Janeiro-Paris le 1er juin 2009. L'Airbus A330 s'était abîmé dans l'Atlantique. De premiers débris ne furent retrouvés que deux jours plus tard.

L'accident de l'avion de la Malaysia Airlines est probablement le plus grave d'un Boeing 777-200ER depuis son entrée en service en 1995.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/03/2014

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : des nappes de carburant repérées en mer de Chine

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : deux passagers enregistrés ne se trouvaient pas à bord

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Un avion de Malaysia Airlines disparaît avec 239 passagers à bord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)