Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fumée tue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PISA: la France championne des inégalités ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Éducation : zéro pointé pour la France ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Éducation : zéro pointé pour la France ? (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 10/03/2014

"Barakat"

© France 24

Presse française, Lundi 10 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, les réactions aux enregistrements des conversations de Nicolas Sarkozy avec son avocat par les magistrats, le retour en grâce des oligarques ukrainiens, la présidentielle en Algérie, et l’avortement au Maroc.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, «l’indignation des avocats», après la mise sur écoute des conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat.
 
Le Figaro évoque une affaire d’«espionnage» et un appel collectif qui aurait déjà recueilli plus de 400 signatures d’avocats qui disent s’insurger contre une affaire qu’ils jugent symbolique de la violation de plus en plus fréquente par les magistrats du principe de confidentialité. Ils accusent les juges de se livrer à des «intrusions répétées dans leur cabinet», des pratiques qui tendraient à se «banaliser».
 
Une «fronde» des avocats que Nicolas Sarkozy observerait «à distance» d’après le Figaro, qui rapporte que l’ancien président effectue aujourd’hui une visite publique à Nice, mais qu’il ne devrait pas s’exprimer, «préférant encore affiner sa stratégie de défense». Qu’à cela ne tienne, le Figaro dénonce la «traque extraordinaire» dont il serait victime. «Ne s’agit-il pas, dans toutes ces «affaires» mises sur la place publique, d’envelopper Nicolas Sarkozy d’un voile permanent de suspicion?».  Le journal voit derrière ses déboires judiciaires, le résultat de l’«obsession» de François Hollande pour son ancien (et peut-être) futur rival.
 
L’Opinion évoque lui des «attaques» qui «fragilisent» la stratégie de retour de Nicolas Sarkozy, et accuse carrément le gouvernement de se livrer à une «violence d’Etat». Violence que l’ex-président ne serait toutefois pas le seul à subir, puisque le quotidien parle aussi de «contraintes de plus en plus lourdes», qui pèseraient «sur tous les citoyens», en matière de justice, de libertés individuelles… et de fiscalité.
 
Violence, quelle violence? Pour l’Humanité, cette nouvelle affaire serait surtout le «symbole d’un homme en bande organisée, rattrapé par ses propres modes de fonctionnement». L’Huma estime qu’«une conclusion s’impose»: «en abîmant la politique, la Sarkozie a abîmé la République et l’espoir citoyen, jadis mêlés».
 
Rubrique politico-judiciaire, suite et fin. Libération nous apprend que la Cour de cassation doit dire demain si elle a valide ou non la saisie des agendas de Nicolas Sarkozy. Une décision jugée «décisive» pour les affaires Bettencourt et Tapie.
 
Libération revient à la Une sur la «bataille de l’Est» qui est en train d’être livrée en ce moment en Ukraine. Kiev tenterait par tous les moyens de préserver l’unité du pays face aux velléités de rattachement à Moscou, quitte à faire alliance avec ces oligarques de l’ère Yanoukovitch combattus hier place Maïdan.
 
Bataille, également, en Algérie, où l’opposition à un nouveau mandat d’Abdelaziz Bouteflika s’élargit, d’après l’Humanité. Le journal rappelle que près de 200 manifestants ont été interpellés, jeudi, à Alger, lors d’un rassemblement organisé par le mouvement Barakat, («ça suffit»). Ce mouvement dit vouloir organiser d’autres actions de protestation dans plusieurs villes du pays: «ce n’est pas contre Abdelaziz Bouteflika qu’on proteste, mais contre le fait qu’il brigue un quatrième mandat».
 
A plusieurs centaines de kilomètres de là, au Maroc, les interruptions de grossesse sont toujours punies de prison, rappelle Libération, en revenant sur les conditions souvent catastrophiques dans lesquelles ces IVG sont pratiquées.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

08/12/2016 Alep

"Bain de sang à Alep"

Dans cette revue de presse internationale : l'horreur à Alep, Donald Trump élu personnalité de l'année, et le secret des avocats suisses remis en cause.

En savoir plus

08/12/2016 Pollution

"La fumée tue"

Dans cette revue de presse française du jeudi 8 décembre : le pic de pollution se poursuit à Paris, Air France a été une cible de la NSA et Claude François ressuscite!

En savoir plus

07/12/2016 Revue de presse française

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 7 décembre, la réélection d’Angela Merkel à la tête de la CDU, et l’imbroglio sino-américain, après le coup de fil entre la...

En savoir plus

07/12/2016 Revue de presse française

"La France, championne des inégalités scolaires"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 7 décembre, les résultats de la dernière enquête Pisa, l’étude de référence sur l’éducation que l’OCDE dévoile tous les trois...

En savoir plus

06/12/2016 Revue de presse française

"Les yeux doux de Manuel Valls"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 6 décembre, l’officialisation de la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche, dans un contexte de concurrence...

En savoir plus