Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

Afrique

Vidéo : Cheb Khaled soutient la candidature de Bouteflika à la présidentielle

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/03/2014

Dans un entretien accordé à un site participatif, le célèbre chanteur algérien Cheb Khaled a déclaré soutenir la candidature du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir dans le pays depuis 1999.

Dans un entretien publié le 7 mars par le site participatif algérien Chouf-Chouf, le célèbre chanteur Cheb Khaled a affirmé soutenir la candidature du président Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un quatrième mandat après quinze années au pouvoir.

"Depuis qu’il est au pouvoir, j’ai vu un grand changement" dans le pays, déclare le roi du raï, qui décrit Abdelaziz Bouteflika comme "un homme compétent".

L’actuel chef de l'État, âgé de 77 ans, a lui-même annoncé sa candidature de vive voix la semaine dernière. Un détail qui n’en est pas un, puisqu’il s'agissait de ses premières paroles prononcées en public, via la télévision nationale, depuis son accident vasculaire cérébral le 27 avril 2013. Son état de santé avait suscité de nombreux doutes sur sa capacité à diriger le pays.

L'image du président amoindri a relancé toutes sortes de spéculations et de critiques. Toutefois, les manifestations contre cette nouvelle candidature, qui ont eu lieu ces derniers jours, n'ont rassemblé que quelques dizaines de personnes. Le scrutin est prévu pour le 17 avril.

 

Première publication : 10/03/2014

  • ALGÉRIE

    Une nouvelle manifestation anti-Bouteflika sévèrement réprimée à Alger

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ALGÉRIENNE

    Algérie : onze candidats tentent leur maigre chance face à Bouteflika

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Vidéo de Bouteflika : des médias algériens dénoncent un montage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)