Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Moyen-Orient

Riyad s'insurge contre les accusations du Premier ministre irakien sur FRANCE 24

© FRANCE 24 | Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki

Vidéo par Marc PERELMAN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2014

Riyad a condamné les accusations de Nouri al-Maliki, qui lors d'un entretien exclusif accordé samedi à FRANCE 24, avait accusé l’Arabie saoudite et le Qatar d'être les principaux soutiens du terrorisme dans le monde.

L'Arabie saoudite s’est insurgée lundi après les déclarations du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, qui dans un entretien exclusif accordé  à FRANCE 24 à Bagdad, samedi 8 mars, avait affirmé que le royaume wahhabite soutenait "le terrorisme dans le monde".

"Le royaume condamne les déclarations agressives et irresponsables du Premier ministre irakien", selon des propos rapportés par l'agence saoudienne officielle SPA, attribués à un responsable saoudien sous le couvert de l'anonymat.
 
Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, s’était exprimé sur nos antennes à propos de la flambée de violences qui endeuille son pays. Il avait frontalement attaqué l’Arabie saoudite et le Qatar, en accusant ces deux puissances sunnites du Golfe de déstabiliser l’Irak, en soutenant des groupes d’insurgés.
 
"Ils attaquent l'Irak, via la Syrie et de manière directe. Et ils ont déclaré la guerre à l'Irak", avait ajouté le Premier ministre chiite, proche de l’Iran. "Ces deux pays sont les premiers responsables des violences entre communautés, du terrorisme et de la crise de sécurité en Irak", avait-il insisté.
 
"Au lieu de lancer des accusations au hasard, le Premier ministre irakien devrait prendre des mesures pour mettre fin au chaos et aux violences en Irak", a déclaré le responsable saoudien.

Nouri al-Maliki "connaît très bien, mieux que quiconque, la position claire et catégorique du royaume contre le terrorisme, ainsi que ses efforts pour combattre ce phénomène, tant localement que globalement", a-t-il ajouté, accusant le Premier ministre irakien de mener une politique sectaire, dans une allusion à la situation de la communauté sunnite irakienne.

Les violences en Irak ont clairement lieu "avec la bénédiction et le soutien des politiques sectaires de son gouvernement contre des éléments du peuple frère irakien", a-t-il poursuivi.

Il est clair que ces déclarations "ont pour but de blâmer les autres pour les échecs du Premier ministre", a encore dit ce responsable.

 Avec AFP

Première publication : 10/03/2014

  • IRAK

    Après les combats, les habitants de Fallouja reviennent peu à peu chez eux

    En savoir plus

  • SYRIE - IRAK

    L’État islamique en Irak et au Levant, ces djihadistes qui font de l’ombre à Al-Qaïda

    En savoir plus

  • IRAK

    Washington et Téhéran se trouvent un ennemi commun : l’EIIL

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)