Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Moyen-Orient

Israël cible "29 sites terroristes" à Gaza après des tirs de roquettes

© AFP - Trou causé par une roquette le 12 mars à Sderot en Israël

Vidéo par Kristell BERNAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/03/2014

L'armée israélienne a procédé, mercredi soir, à 29 raids sur la bande de Gaza. Tsahal répondait au tir d'une quarantaine de roquettes dans le sud d'Israël. Aucune victime n'est à déplorer.

La réponse d’Israël ne s’est faite attendre. En représailles à des tirs de roquettes tout au long de la journée du mercredi 12 mars, l’armée israélienne a procédé, dans la soirée, à une série de frappes aériennes contre la bande de Gaza, d’après plusieurs témoins cités par l’AFP.

L'armée israélienne a affirmé avoir ciblé plus de 29 sites "terroristes" dans la bande de Gaza. De son côté, la correspondante de FRANCE 24 à Gaza, Maha Abu Alkas, a confirmé deux raids.

Plus de 40 roquettes ont été tirées depuis l’enclave palestinienne vers le sud d'Israël, en seulement quelques heures, selon les chiffres publiés sur Twitter par Tsahal. L’armée parle déjà de la plus grande attaque depuis l’opération "Pilier de Défense", en novembre 2012. Seules trois roquettes ont pu être “interceptées par le Dôme de fer”, indique Tsahal en référence au système de défense aérienne mobile que l’armée a mis en place depuis 2010.  

Lieberman pour “la réoccupation entière” de Gaza

Les tirs n’ont pas fait de victime, rapporte la police, mais des milliers d'Israéliens habitant la région ont dû se réfugier dans les abris. Au total, depuis le début de l’année, plus de 80 attaques ont été recensées.

Après les premiers tirs, Tsahal a rapidement pointé du doigt le Hamas, “tenu responsable de toute activité terroriste émanant de Gaza.”

Signe que les représailles étaient imminente, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait promis, un peu plus tôt, de "continuer à frapper ceux qui veulent nous faire du mal", assurant qu'Israël "agirait contre eux de manière très forte", selon un de ses porte-parole. Le ministre des Affaires étrangères israélien, Avidgor Lieberman, a annoncé, quant à lui qu’il souhaitait “la réoccupation entière” de la bande de Gaza, évacuée unilatéralement par Israël en octobre 2005 et tombée aux mains du Hamas en juin 2007.

Revendication des attaques par le Djihad islamique

Cette nouvelle salve de roquettes a été revendiquée par les Brigades Al-Qods, branche armée du mouvement radical palestinien Djihad islamique, en réponse à la mort la veille de trois de ses combattants dans un raid israélien.

"Le Djihad islamique ne souhaitait pas une escalade, mais Israël a commis de nombreuses violations de la trêve, au point de renier son engagement de cesser sa politique d'assassinats", a déclaré à l'AFP un porte-parole du mouvement palestinien, Daoud Chihab.

Dans un récent rapport dont l'AFP a obtenu copie, les chefs de mission de l'Union européenne (UE) à Jérusalem-Est et à Ramallah soulignent que "le Djihad islamique en Palestine continue à représenter la menace interne la plus puissante pour le Hamas, à la fois politiquement et militairement", grâce notamment à la poursuite du financement iranien.

Avec AFP

Première publication : 12/03/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Mahmoud Abbas refuse de reconnaître la judéité de l'État d'Israël

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama appelle Netanyahou à prendre des décisions difficiles pour la paix

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Tsahal bombarde un site du Hezbollah à la frontière syro-libanaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)