Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

FRANCE

Pollution : transports gratuits en Île-de-France de vendredi à dimanche

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2014

Le président du Conseil régional d’Île-de-France, Jean-Paul Huchon, a annoncé que les transports publics seraient gratuits de vendredi à dimanche dans tout le bassin parisien. Une mesure destinée à endiguer un pic de pollution.

Afin de lutter contre le pic de pollution que connaît la région parisienne depuis plusieurs jours, les transports publics franciliens seront gratuits de vendredi matin à dimanche soir, a annoncé jeudi Jean-Paul Huchon, président du Stif, l'autorité organisatrice des transports dans la région. Cette mesure, qui intervient au troisième jour d’alerte maximum déclaré dans la région, vise notamment à convaincre les automobilistes de délaisser leur véhicule.

"Considérant les risques importants pour la santé des Franciliens, j'ai décidé, en lien avec le gouvernement, d'assurer la gratuité des transports publics dans toute la région pendant toute la durée du pic de pollution", écrit dans un communiqué Jean-Paul Huchon, président PS du conseil régional d'Ile-de-France et, à ce titre, à la tête du Stif.

Dans les faits, l'ensemble des métros, RER, trains et bus seront donc gratuits de l'ouverture du réseau à 5h30 vendredi à la fermeture du réseau dimanche soir. "Je demande à tous les Franciliens de privilégier l'usage des transports en commun", ajoute Jean-Paul Huchon dans son communiqué.

"Si le pic de pollution devait perdurer, le préfet devra au plus tôt mettre en place la circulation alternée en Ile-de-France comme prévue par les textes", rappelle Pierre Serne, vice-président EELV du Stif.

Circulation alternée

Les écologistes et le Parti de gauche de Paris ont dénoncé jeudi "l'insuffisance" des mesures prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la pollution, qui sévit depuis plus d'une semaine en région parisienne.

La Ville de Paris a annoncé mercredi, pour la première fois, la gratuité d'Autolib pour les abonnés et de Vélib pour tous pendant toute la durée de l'épisode de pollution.

"Ce sont des mesures tout à fait insuffisantes au regard de la gravité du pic de pollution traversé depuis huit jours maintenant", a protesté le candidat EELV à la mairie de Paris, Christophe Najdovski, dans une interview au site internet du Nouvel Observateur.

Cela "ne suffit absolument pas", lui a fait écho dans un communiqué Danielle Simonnet, secrétaire nationale du Parti de gauche et candidate à la mairie de Paris.

"J'ai demandé aux préfets et [au ministre de l'Intérieur] Manuel Valls de mettre en place la circulation alternée des véhicules [...] J'ai aussi réclamé la gratuité des transports en commun et le contournement routier de Paris pour les poids lourds. Ces trois mesures d'urgence sont prévues par le texte réglementaire mais ne sont pas appliquées. Cette inaction est totalement irresponsable", a martelé Christophe Najdovski.

Avec AFP

Première publication : 13/03/2014

  • ENVIRONNEMENT

    Pollution à Paris : la justice saisie pour la première fois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)