Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Des compagnies américaines et européennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

FRANCE

Surfacturations à l'UMP : le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/03/2014

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des accusations de prestations surfacturées à l'UMP par une société de communication fondée par des proches de Jean-François Copé, a indiqué jeudi une source judiciaire.

Events & Cie, la filiale de la société de communication Bygmalion, détenue par des proches de Jean-François Copé, a-t-elle surfacturé des prestations à l'UMP lors de la campagne présidentielle de 2012 ? C'est pour répondre à cette question que le parquet de Paris a ouvert, le 5 mars, une enquête préliminaire, selon une information révélée, jeudi 13 mars, par une source judiciaire. "On en est au stade des vérifications", a prévenu cette source.

Si elles devaient être constituées, ces accusations d'irrégularités de facturations pourraient relever du faux ou de l'abus de confiance, a expliqué une source proche du dossier. Contacté par l'AFP, l'avocat de Jean-François Copé, Me Hervé Temime, s'est refusé à tout commentaire.

Fin février, l’hebdomadaire "Le Point" avait publié une enquête faisant état de surfacturations, notamment lors de la campagne présidentielle de 2012, par cette société fondée par deux proches de Jean-François Copé, alors secrétaire général de l'UMP. Au total, l'agence aurait empoché un montant estimé à 8 millions d'euros pour organiser les meetings de campagne.

Events & Cie n'aurait pas hésité à gonfler certains tarifs, indique le journal, qui cite notamment "des frais de traiteur, de retransmission vidéo ou encore d'éclairage" pouvant parfois "doubler". La petite entreprise en aurait profité entre 2010 et 2012, à l'époque même où sombraient les finances du parti. Peu après, l'UMP a fait appel à ses sympathisants pour renflouer ses caisses, à hauteur de 11 millions d'euros.

Jean-François Copé et Bygmalion ont attaqué l'hebdomadaire en diffamation.

Avec AFP

Première publication : 13/03/2014

  • FRANCE

    Mis en cause par "Le Point", Copé prône la transparence pour les partis

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les amis de Copé ont-ils puisé dans les caisses de l'UMP ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Tous à poil" : les élucubrations de Jean-François Copé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)