Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

Amériques

"Moi aussi, je suis de Harvard" : le coup de gueule des étudiants noirs

© Tumblr

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2014

Une campagne, articulée autour d'un film et de photos, dénonce, sur les réseaux sociaux, le racisme ordinaire subi par des étudiants noirs de la célèbre université de Harvard, aux États-Unis.

Même dans la prestigieuse université américaine de Harvard, les clichés ont la dent dure. C’est ce que tente de démontrer la campagne "Moi aussi, je suis de Harvard", diffusée principalement via le site Tumblr : une série d’une soixantaine de photos présentant des étudiants noirs munis d’une ardoise sur laquelle sont notés des clichés dont ils ont fait l’objet.

"Tu n'as pas l'air noire, tu as l'air intelligente", relate avoir entendu une jeune fille. "Tu es la plus blanche des Noires que je connais", rapporte pour sa part une autre participante. Ou encore : "Tu n'aurais pas préféré être blanche comme nous tous?" et "Tu n’es pas noire à l’intérieur".

Regardez l'intégralité de la campagne photo sur Tumblr : itooamharvard.tumblr.com © Tumblr / I, Too, Am Harvard

Autant de phrases choc qui ont provoqué un ras-le bol de la part de ceux qui s'en disent victimes. "Nos voix ne sont pas entendues sur le campus, nous sommes dévalorisés, notre présence semble bizarre", peut-on lire sur le site de la campagne. "Ce projet a pour but de se lever et dire : nous sommes ici. Nous sommes chez nous. Nous aussi, nous sommes de Harvard". 

Campagne virale

Cette campagne virale, vue plus de 235 000 fois sur Tumblr dans la seule journée de jeudi 13 mars, a été précédée par une pièce de théâtre jouée à Harvard basée sur des interviews d'étudiants noirs commentant leur quotidien. Elle fait également office de réponse à un article écrit par un étudiant blanc et publié dans le "Harvard Crimson" (le quotidien étudiant de l’université) en novembre 2012. Dans cette tribune, l'étudiant évoquait la discrimination positive au sein de l’établissement, qui compte Barack Obama parmi ses anciens élèves.

Ainsi, peut-on lire sur plusieurs ardoises des références à cette "discrimination positive", qui avantagerait les candidats noirs. "Tu as de la chance d'être noire, c'est facile pour toi d'entrer à l'université", brandit une étudiante. "Surprise! Ma candidature à Harvard n'était pas juste constituée d'une photo", ironise un autre.

Regardez l'intégralité de la campagne photo sur Tumblr : itooamharvard.tumblr.com © Tumblr / I, Too, Am Harvard

Depuis le lancement de la campagne, il y a quelques jours, les étudiants noirs de l'illustre université d'Oxford en Grande-Bretagne ont été conquis par cette initiative et ont instauré leur propre "I, too, Am Oxford". Ceux de la plus modeste université d'Iowa ont fait de même, également sur Tumblr.

La vidéo de la campagne "I, Too, Am Harvard"

Avec AFP

Première publication : 14/03/2014

  • Exposition

    Un "travail d'arabe" pour déconstruire les stéréotypes

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Italie : l’affiche du film "12 Years a Slave", racisme ou maladresse ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)