Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 14/03/2014

"La ligne rouge", retour sur ces jours où tout aurait pu basculer en Syrie

En Syrie, les attaques chimiques du 21 août dernier ont failli déclencher une guerre dans la guerre. Mais face aux menaces de frappes occidentales, Damas a finalement accepté de se débarrasser de son arsenal chimique. Une sortie de crise qui a finalement permis à Bachar al-Assad de renforcer son pouvoir...au grand dam des Occidentaux. FRANCE 24 vous propose un documentaire de 24 minutes pour revenir sur ces jours, où tout aurait pu basculer.

"Une ligne rouge à ne pas franchir". Les propos de Barack Obama, prononcés en août 2012, se voulaient menaçants : l'utilisation d’armes chimiques par le régime syrien "changerait la règle du jeu". Pourtant, un an plus tard, le 21 août 2013, une attaque chimique frappait la banlieue de Damas. Entre 300 et 1 400 personnes ont été tuées, des milliers d’autres blessées, selon des sources médicales et des militants de l’opposition. "Tout porte à croire que c'est le régime qui a commis cet acte abject", dénonçait François Hollande six jours plus tard.

Nous nous sommes rendus à Damas au lendemain de cette attaque chimique et les Syriens que nous avons rencontrés redoutaient alors des frappes occidentales. Les Damascènes s’attendaient à ce que des missiles tombent d’une minute à l’autre, sans changer pour autant leurs habitudes. La guerre, ils la vivaient déjà au quotidien depuis bien longtemps…

Et malgré les menaces franco-américaines, aucun missile Tomahawk n’est venu toucher la capitale syrienne ou ses environs. À la surprise générale, Damas a accepté, sur proposition russe, de se débarrasser de l’ensemble de son arsenal chimique et Bachar al-Assad est finalement parvenu à désamorcer la crise.

Ce documentaire revient sur cet épisode crucial du conflit syrien, pour tenter de comprendre les coulisses de cette crise.

Est-on certain que l’armée de Bachar al-Assad est responsable de cette attaque chimique ? Malgré les accusations des grandes puissances occidentales, la haute représentante de l'ONU pour le désarmement, Angela Kane, nous explique qu’"aucune preuve ne tiendrait devant un tribunal" pour désigner un responsable.

L'ambassadeur syrien à l'ONU, Bachar Jaafari, et l'opposant Michel Kilo, emprisonné à deux reprises en Syrie, livrent chacun leur version des faits.

Peter Baker, journaliste au "New York Times", décrypte l'attitude de Barack Obama et nous raconte les coulisses des négociations avec le président russe, Vladimir Poutine.

Enfin, le sénateur républicain John McCain, ancien adversaire de Barack Obama dans la course à la Maison Blanche, assure, lui, que John Kerry "a été roulé dans la farine" par les Russes.

Par Antoine MARIOTTI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus